Inscrivez-vous et recevez régulièrment la Jetset newsletter : Inscrivez-vous
FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

Arts plastiques : Ikram Mhenni à AYKART

Le Temps | Publié le 16.05.2012

Une passion picturale…
Après avoir posé ses assises, du côté de l’espace BOUABANA, à la rue de Marseille, Ikram Mhenni transportera ses bagages, vers une autre destination, à partir du 24 mai, histoire de continuer le voyage, dans la foulée d’autres escales en peinture, comme autant de haltes successives, à l’ombre de cimaises, qui sont par ailleurs, ravis de l’aubaine, et en tremblent d’aise.

Forcément. On ne se promène pas impunément, du côté du Madrid des artistes, de Rome, de Paris, … ou d’ailleurs, sans en être marqué, et sans que cela vous change votre vie. Et comme l’artiste est douée, mine de rien, à force d’engranger les souvenirs, de retour chez elle, face à la toile blanche, et luttant au corps à corps, avec ses angoisses, et ses démons intérieurs, elle a retrouvé le geste premier : celui de s’emparer de ses pinceaux et de ses couleurs, pour restituer, sous forme d’un carnet de route pictural, ses multiples itinéraires et ses chemins de traverse, entre ombre et lumière…
C’est donc l’espace AYKART (1, rue Michael Nouayma, Bab-Lassaal) qui accueillera ses œuvres, jusqu’à 7 juin, et ménagera même une rencontre entre l’artiste-peintre et le public, le 30 mai courant au « Café question », dirigé par Adel Bouallègue.

Une histoire de correspondances entre la musique et les couleurs ? En tout cas s’il y a résonance, il faut en chercher l’origine, du côté des pérégrinations de l’artiste, là où ses pas l’ont porté, extra-muros, la nourrissant d’autres influences, comme celle d’un expressionisme moderne, qui a effleuré sa palette, changé quelque peu sa manière d’apprivoiser la lumière, pour en faire son esclave consentante, et rebelle à la fois.

Un autre voyage, d’autres escales oscillant, entre figuration et abstraction, comme une manière d’ouvrir une fenêtre, puis une autre, et encore une autre…, pour respirer.

Ceux qui ont raté le coche, du côté de l’espace BOUABANA pourront toujours se rattraper, en allant voir l’exposition à AYKART, quitte à prendre le train en marche. Il ne sifflera pas trois fois…

S.H
  Lady Gaga : elle ose le manteau en plumes sous la chaleur new-yorkaise !

Lady Gaga : elle ose le manteau en plumes sous la chaleur new-yorkaise !

En gris souris, la chanteuse était pourtant loin de passer inaperçue mardi dans les... Lire la suite

 Orlando Bloom : Bagarre avec Justin Bieber, Miranda Kerr en cause ?

Orlando Bloom : Bagarre avec Justin Bieber, Miranda Kerr en cause ?

On ne plaisante pas avec Legolas. Surtout quand on s'appelle Justin Bieber. ... Lire la suite

photo soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soiree
Jetset Mag
Soirées
Sorties
Culture
Potins et news
Jetset Guide