FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

Un nouveau souffle de vie pour nos bibliothèques

La Presse | Publié le 15.02.2012

Voilà une nouvelle qui devrait enchanter nos bibliophiles, chercheurs et autres amoureux du livre. Les étagères de nos bibliothèques vont être enrichies par de nouvelles acquisitions. Nous l’avons appris récemment, lors d’un détour du côté de l’Ariana, à l’occasion de la cérémonie de la remise des nouveaux volumes déposés dans les locaux du service technique de la Direction de la lecture publique.

En effet, et tout le monde le sait, pendant les événements de 2011, une quarantaine de bibliothèques ont été pillées ou incendiées. Les dommages étaient considérables. Le président de la Fédération nationale des associations des amis de la bibliothèque et du livre, M. Ali Marzouki, avait alors réagi en lançant un appel de détresse. L’ambassade de France a relayé cet appel auprès du ministère de la Culture, à Paris, et des associations françaises actives dans ce domaine. Le premier à répondre fut le Centre national français du livre qui avait effectué une première contribution de 100.000 euros permettant actuellement à la Direction de la lecture publique d’acquérir un grand nombre de livres en français pour nos bibliothèques.

Nous apprenons également qu’en plus de cette contribution, une convention a été signée à Tunis, en juin dernier, entre le CNL et la Direction générale du livre qui porte sur de multiples formes de coopération.
Trois associations d’aide aux bibliothèques les plus connues de France, et notamment Adiflor, Bibliothèques sans frontières et Biblionef, ont également répondu à l’appel en permettant à la Fédération tunisienne de choisir des livres destinés aux bibliothèques «sinistrées». 36 000 volumes ont donc été remis, lors de cette cérémonie, à la Direction de la lecture publique, laquelle se chargera de leur distribution.

2.500 autres livres ont été collectés par l’Institut du monde arabe à Paris pour les offrir à l’Institut des Belles-Lettres arabes (IBLA), en vue de remplacer la collection inestimable partie en fumée lors de l’incendie tragique de décembre 2010. C’est le ministère tunisien de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine qui a pris en charge la restauration de l’Ibla, dont la réouverture est prévue pour 2013.

M. MARROUKI
photo soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireeTaher et Nadia à la Villa DidonRaafa avec une amie à la Villa DidonPaco très bien entouré au Maxximum
Jetset Mag
Party pics
Où sortir
Agenda Culturel
Beauté et mode
People
The Place To Be
City guide
Auto