FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

Avant-Première du film libanais « Habbet Caramel » Le retour à la comédie d’antan

Evénements | Publié le 13.02.2018

La salle du « Colisée » était pleine comme un œuf en cette soirée du 11 février à l’occasion de la projection en avant-première du film libanais : « Habbet caramel » réalisé par Elie F. Habib. Cet événement était organisé par le Groupement Goubantini de distribution et d’exploitation cinématographique.





Et pourquoi y avait-il autant de monde ? Parce que notre acteur Dhafer El Abidine y joue le rôle principal. Et plus encore, ce dernier était présent dans la salle avec sa partenaire dans le film Maguy Bou Ghosn qui joue d’ailleurs merveilleusement et le producteur du film Jamel Sannen, venus de Beyrouth pour le présenter au public tunisien. « Habbet caramel » est réalisé par Elie F. Habib. L’accueil réservé à Dhafer El Abidine est à lui seul une première chez lui pour cet acteur qui s’est frayé un bon chemin et s’est affirmé depuis quelques années au Moyen Orient et dans les pays du Golfe arabe, après avoir joué auparavant dans des films et autres séries anglaises au Royaume Uni, sans oublier que Dhafer El Abidine a joué durant quelques années au football au sein de l’équipe juniors et séniors de l’Espérance sportive de Tunis.





Le film est une sympathique comédie dramatique qui effleure l’invraisemblable, sinon nous plonge directement dans le cinéma fantastique. L’histoire est aussi charmante que rocambolesque. On suit les événements qui s’embrouillent et qui vont sur un rythme rapide. Des événements et des aventures tout simplement comiques au premier et au second degré. La danse n’y est pas en reste. Elle intervient là où l’on s’y attend le moins ! La chanson s’invite également à la fin du film marquant le soulagement pour un Happy end longuement attendu, car le film dure presque deux heures. Il n’est pas sans nous rappeler les films de comédie américains, anglais et même égyptiens et libanais des années cinquante et soixante du siècle dernier.



Dhafer El Abidine joue en toute aisance avec un accent égyptien, à l’opposé des autres acteurs et actrices libanais qui parlent le dialecte libanais. L’actrice Maguy Bou Ghosn est une heureuse découverte dans un rôle qu’elle incarne avec un grand talent. « Habbet caramel » est un film destiné à toute la famille, comme pour nous rappeler du bon vieux temps des salles de cinéma qui devraient se remettre de leur léthargie, grâce au retour du public.

B.L.

Zincphoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soiree
Jetset Mag
Party pics
Où sortir
Agenda Culturel
Beauté et mode
People
The Place To Be
City guide
Auto