Inscrivez-vous et recevez régulièrment la Jetset newsletter : Inscrivez-vous
FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

Croisière Royal Caribbean orchestrée par D'Alessandro Tunisie : connue et vécue… !

Voyages | Publié le 15.06.2010

Croisière Royal Caribbean orchestrée par D'Alessandro Tunisie : connue et vécue… ! J’ai toujours pensé que les croisières étaient un peu vieux jeu, pleines de seniors, calmes et limite ennuyeuses, un voyage qu’on s’accorde à la retraite pour se reposer et apaiser le stress qui s’est accumulé pendant toute une vie, une virée qu’on programme dans ses rêves pour ses vieux jours… Voilà en général l’idée qu’on a d’une croisière !

Mais voici qu’une opportunité pointe le bout de son nez et qu’on me propose de vivre cette expérience en m’assurant que j’allais sûrement changer d’avis. Une promesse qui m’a laissée perplexe et j’ai demandé à voir… !

Le premier jour, après un voyage assez fatigant via Rome jusqu’à Barcelone, un jeune homme parlant français nous accueille à l’aéroport et nous emmène en navette à 15 min de trajet pour nous déposer dans le port devant un mastodonte, le « Adventure of the seas », un géant imposant nous subjuguant par sa grandeur, un énorme navire d’un blanc éclatant sur une mer d’huile, amarré tel un gratte-ciel tanguant au rythme des discrètes vagues barcelonaises. Nos cous se tordaient et nos yeux ne pouvaient pas quitter cette ville flottante qui nous attendait, prête à nous emmener vers une nouvelle expérience.

Après la taille du navire, une deuxième chose est venue nous surprendre : le système de sécurité, strict et rapide. Une photo prise de vous à l’entrée du bateau vous permet d’avoir une carte « magique » qui fonctionne pour tout : entrées et sorties du bateau, restaurants, bars, porte de la cabine, et enfin, elle vous donne la liberté de consommer sans avoir de l’argent sur vous, les billets de banque étant quasiment interdits…

Une fois entré dans cet immense bateau, on découvre un autre monde, bouillonnant, accueillant et garni de toutes les extravagances, un endroit de perdition qui vous engouffre, vous entraînant dans des ambiances plus différentes les unes que les autres.

On y trouve plusieurs restaurants, dont un ouvert presque 24h sur 24, 3 piscines, dont une interdite aux enfants et les deux autres animées au son des groupes live qui se succèdent, un immense solarium où on peut siroter un cocktail, admirer la mer et profiter d’un excellent service puisqu’on connaît votre nom partout sur le bateau.

Il y a également une salle de sport avec un équipement dernier cri, 2 jacuzzis, un Spa, un salon de coiffure, une impressionnante salle de théâtre, une patinoire, un mur d’escalade (équipement fourni et gratuit), un terrain de basket, une piste pour patins à roulettes, un toboggan, une galerie marchande, une pâtisserie et, bien sûr, une boîte de nuit avec un très bon DJ résident…

Les cabines sont spacieuses, le lit confortable et la vue est splendide, qu’elle donne sur la mer ou sur la galerie marchande. On peut même s’y faire livrer ce qu’on veut et gratuitement jusqu’à 23 h.

Un hôtel flottant qui ne manque de rien !

Mais à ma grande surprise, et avec tout ce qu’on peut voir sur ce navire, il y a quand même un bon nombre de choses qui sont payantes, comme toutes les boissons à part l’eau, la limonade et le thé glacé ; il y a aussi un glacier, Ben & Jerry’s, où vous pouvez acheter une glace décente car celle offerte n’est franchement pas ce que j’ai goûté de meilleur.

Il faut aussi savoir qu’il est judicieux d’emporter avec soi une trousse de secours et des médicaments élémentaires, car si par malheur il vous arrive quelque chose, même une petite égratignure, l’hôpital du bateau vous facturera une somme faramineuse puisque vous aurez osé déranger le médecin.

Pratiquement tous les restaurants à la carte sont payants, sauf le grand qui sert un menu différent tous les jours où on peut goûter des plats extraordinaires fignolés par un chef que l’on dit étoilé.

Et puis, bien sûr, il y a l’ambiance incontournable des grands Clubs Med mais cette fois à l’américaine : orchestres et musiciens partout, ambiance différente dans chaque coin et surtout, une machine commerciale qui fonctionne sans aucun défaut…
Il est vrai qu’on a eu beaucoup de chance d’avoir une mer d’huile pendant toute la croisière, ce qui nous a vraiment soulagés. Le bateau part de Barcelone et voyage de nuit afin de nous conduire à notre première destination de bon matin.

Toulon : Personnellement je ne vois pas vraiment l’intérêt de cette escale, Toulon est une ville assez calme, mignonne mais pas très animée. On peut la visiter en petit train et voir ce que c’est, mais ça ne m’a pas trop emballé.

Départ de Toulon dans l’après-midi et traversée jusqu’à la plus fêtarde des villes : Ibiza.

Le bateau arrive à Ibiza vers 16h et reste à quai jusqu’au lendemain 16h, 24h dans la ville du clubbing, considérée comme un passage obligé pour tous les jet-setters de la planète.

De petites rues splendides, une vieille ville suspendue surveillant de haut ses visiteurs avec d’imposants vieux canons mis là depuis des siècles, voyant la légende d’Ibiza et la naissance de sa beauté.

Ibiza est une ville où tout est superbe, les gens ressemblent aux photos des magazines, les boutiques sont pleines de créations insolites de jeunes créateurs qui ont compris que c’est là qu’il faut commencer, des cafés et des bars, d’ailleurs les bars et les vêtements se combinent parfaitement, on peut siroter un verre et choisir une tenue dans le même endroit – oui, c’est possible –, on peut même acheter les billets des boîtes de nuit un peu partout dans les commerces de la ville. Tout est facilité pour que le visiteur reste ou revienne le plus tôt possible…

De retour sur le bateau, les gens se préparent à une nuit de folie, on sent l’excitation, l’envie de se laisser aller, se lâcher et faire vraiment la fête.

Ce qui est bien, aussi, c’est que la ville est à 5 min du port, ce qui impose une agréable ballade avant d’enter dans le vif du sujet. La première fois à Ibiza pourrait être un baptême, car ce qui s’y passe ne se passe nulle part ailleurs, et pour comprendre ça, il faut sans doute aller au Pacha, la boîte de nuit par excellence, un espace subjuguant, une population jeune et magnifique, un service rapide assuré par les soins des plus belles filles de la place, une musique à faire vibrer nos cœurs et un nombre incroyable de danseurs tels des statues de cire démunis du moindre défaut. Et si vous voulez vraiment vivre comme il se doit cette boîte magique, il faut aller au cœur de la piste où toutes les nationalités, les sexes et les races disparaissent, tout le monde est là pour une seule chose : s’amuser.

Ce qui est sûr, c’est que l’agressivité et le manque de civisme qu’on trouve dans la plupart de nos boîtes n’ont apparemment pas pu accéder à Ibiza, un pur bonheur !

De retour sur le bateau, on avait l’impression que la mer avait englouti toutes les pressions.
Un jour nous sépare maintenant de Barcelone, du téléphone, du travail et du retour à nos activités normales. On sentait une petite nostalgie s’installer mais aussi l’envie de rentrer car même si c’est extraordinaire, passer 5 jours avec 3.000 personnes à bord dégoûte un peu de la foule.

Je vous disais au début de cet article que j’étais perplexe quant à la qualité et à l’ambiance que je pouvais trouver à bord et pendant la croisière. C’est une expérience à faire, un voyage pour tout le monde, je dirais même plus, les séniors n’apprécieraient forcément pas, car le mot d’ordre pour ce type d’escapade est : ne pas dormir, danser, s’amuser, faire la fête et surtout, se déconnecter de tout… !

N . Azouz
Destination de voyage :
Date d´arrivée
Date de départ
Nuitée(s)
Type de chambre
Chambres
Lis bébé
 Britney Spears : Séparée de David Lucado, accusé de l'avoir trompée !

Britney Spears : Séparée de David Lucado, accusé de l'avoir trompée !

Britney Spears serait-elle condamnée à ne jamais connaître l'amour véritable ? ... Lire la suite

photo soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soiree
Jetset Mag
Soirées
Sorties
Culture
Potins et news
Jetset Guide