Inscrivez-vous et recevez régulièrment la Jetset newsletter : Inscrivez-vous
FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

Générosité où es-tu… !

Méli Melo de pensées | Publié le 15.02.2010

Générosité où es-tu… ! Dans le dictionnaire, la définition exacte de ce mot est : caractère d'une personne généreuse, désintéressée, disposition à donner largement, sans compter.

C’est aussi simple que ça d’être généreux, et ce qui me plait le plus dans cette définition est le mot "désintéressée", le fait de faire des choses sans rien attendre en retour, une qualité formidable qu’on voudrait retrouver chez chaque individu –et chez nous en premier-, mais est-ce si facile d’être généreux comme ça, sans aucune arrière-pensée, un acte simple, pur… ?
La rareté des choses les rend précieuses, c’est peut-être pour ça qu’on apprécie tellement cette qualité, parce qu’elle est rare, je dirais même rarissime, car comme vous en conviendrez, les généreux ne courent pas les rues, ceux disposés à donner largement, sans compter, sont presque une légende urbaine.

Je ne parle pas de choses matérielles, mais plutôt de l’âme, de cette impression de confort et de sécurité que procure la présence d’un être généreux dans notre vie, celui sur qui on peut compter quand on a besoin d’une épaule, d’un mot gentil, d’une écoute sincère ou tout simplement de quelqu’un qui nous rassure…
Cela dit, c’est vrai qu’être généreux tout le temps n’est pas une mince affaire, le petit diablotin qui est en nous nous rend plus souvent égoïstes, car on peut penser -et ça nous arrive à tous- que faire un effort sans pour autant être récompensé n’est pas très stimulant…

Mais si tout le monde agissait de la même manière, qui a pu inventer ce mot qui à la fin n’a plus de sens ? Nous devrions peut-être le classer dans la liste des mots qu’on ne prononce plus, parce qu’ils ont disparu avec le temps comme « cassette audio », « disquette », « dinosaures » ou encore « mammouth »…

Alors comme d’habitude essayons de décortiquer tout ça pour y voir un peu plus clair :
Il y a plusieurs sortes de généreux : les occasionnels, les opportunistes, les volontaires mais sans risque et enfin les généreux, les vrais… !

Le généreux(e) occasionnel : ils sont généreux à l’occasion, quand elle se présente à eux sur un plateau d’argent, servant plus l’image que pourrait refléter cet acte aux yeux des gens que l’acte lui-même, une sorte de générosité provoquée par des concours de circonstance, comme payer le dîner à un client potentiel, offrir un verre à quelqu’un qui nous plait ou encore donner de l’argent à un mendiant mais en s’assurant qu’il y a au moins une personne qui ait remarqué notre geste, une sorte de « caresse psychologique » pas tout à fait désintéressée…

Le plus surprenant, c’est que ce genre de personne se croit vraiment généreux car il fait le geste quand il le faut, ce qui veut dire qu’il fait de son mieux tout en ayant une récompense qu’il croit dissimulée derrière une reconnaissance naturelle et spontanée…

Le généreux (e) opportuniste : c’est celui qui veut tirer le meilleur parti des circonstances en faisant peu de cas des principes, ce qui veut dire qu’il ne fait rien pour rien, il n’est généreux que quand ça lui sert, il fait tout pour s’attirer les faveurs de son entourage et fait savoir à qui veut l’entendre qu’il est d’une grande générosité, que ses actes sont naturels et purs, qu’il ne le fait pas pour un but précis mais juste parce qu’il est comme ça, le plus important c’est que tout le monde le sache…

Certes, en restant superficiel, on peut dire qu’il possède cette qualité mais elle dissimule un art de la manipulation des plus pointu, il use de tous les stratagèmes pour arriver à ses fins, quitte à y laisser des plumes, cela n’a aucune importance, la fin justifie les moyens, peu importe ce que ça va lui coûter, il le fera rien que pour avoir ce qu’il veut…

Cet autre genre de personne est très dangereux car il a tout simplement l’air gentil, prévenant, possédant un grand cœur, mais si vous tombez dans son piège et que vous vous rendez compte qu’il est un peu trop généreux envers vous, prenez vos jambes à votre cou, il a sûrement quelque chose derrière la tête et voudra à coup de générosité massive vous embobiner…

Le généreux(e) mais sans risque : celui-là (ou celle-là) peut être la personne la plus gentille au monde parce qu’il l’est vraiment, il est généreux et ne compte pas, car il aime tout simplement le faire, mais le hic qui vient entacher ce beau tableau, c’est qu’il ne veut absolument pas prendre de risques, oui il est généreux mais dans la limite du possible, si une chose peut d’une manière ou d’une autre perturber un tant soit peu son confort personnel, il ne le fait pas, il n’y a pas à discuter. Il est généreux, oui, mais tout autant égoïste !

La générosité pour lui est une qualité qui ne doit pas avoir de dommages collatéraux ! Les conditions par rapport à l’usage de cette vertu sont bien précises et ne doivent en aucun cas devenir contraignantes… ça a au moins le mérite d’être clair !

C’est vrai que ça peut sonner faux parfois car ce genre de personne fait les choses par rapport à lui-même avant les autres, et ce n’est franchement pas le principe fondamental de la générosité, mais c’est tout autant respectable puisqu’au moins, on sait à quoi s’en tenir, on peut compter sur lui mais pas toujours, ce qui limite les risques de déception même si intérieurement, on l’est un peu quand même… !

Le généreux, le vrai : celui-là c’est la crème des crèmes, il est généreux dans tous les sens du terme. On peut tout lui reprocher sauf ça, il ne refuse jamais rien à personne, il fait des gestes pour faire plaisir, il aime surprendre, il aime écouter, il aime trouver des solutions et s’il ne peut pas le faire lui-même, il fait tout pour que ça se fasse, quitte à demander des faveurs, mais le plus important c’est qu’il ne demande rien en retour… C’est beau tout ça, mais le problème avec ce comportement, c’est qu’on a la naïve illusion que les autres sont comme nous, et dans la plupart des cas, on est déçu…

Le vrai généreux le restera toute sa vie, il se plaindra peut-être de ne pas vivre sur la planète des bisounours où tout le monde aime tout le monde, mais continuera à répandre sa générosité car elle fait partie de sa nature, il a été élevé comme ça, et tant pis pour ceux qui ne le comprennent pas. Mais faites attention, il est loin d’être bête et si par malheur il sent qu’on le prend pour un imbécile, vous aurez à faire à autant de mépris que de générosité… alors si vous en rencontrez un, gardez-le bien précieusement à côté de vous car comme je vous l’ai dit, il est bien rare d’en trouver!

La générosité de nos actes, c’est du baume au cœur, ça peut rendre quelqu'un heureux, ça peut aider, ça peut sauver... la sensation d’avoir pu servir à quelque chose montre qu’on est humain, qu’il y a du bon dans chacun de nous… mais comme il y a toujours un mais, celui-là vaut son pesant d’or, ne soyez pas naïf car toute qualité franche peut être utilisée contre vous … !

On dit que personne n’est parfait mais cela ne doit pas nous empêcher d’essayer et de faire notre possible pour s’en approcher un peu… comme toute chose dans la vie, il faut juste faire de son mieux !

Ostad Elahi a dit : "Un être humain digne de ce nom se reconnaît à sa compassion, sa générosité et sa bienveillance."

N . Azouz
  Mode : Lady Gaga prend le soleil pour Versace !

Mode : Lady Gaga prend le soleil pour Versace !

La marque de luxe Versace n'en a pas fini avec son égérie de chanteuse... Lire la suite

  Selena Gomez proche du burnout à cause de Justin Bieber ?

Selena Gomez proche du burnout à cause de Justin Bieber ?

Selena Gomez a finalement décidé d'oublier Justin Bieber de sa vie et pour de... Lire la suite

photo soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soiree© Jam
Jetset Mag
Soirées
Sorties
Culture
Potins et news
Jetset Guide