FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

Cristiano Ronaldo : Sa mère a tout fait pour avorter

Publié le 18.06.2018

Cristiano Ronaldo : Sa mère a tout fait pour avorter

Tandis que Cristiano Ronaldo va faire son entrée dans le Mondial 2018 ce vendredi 15 juin, sa mère s'est confiée sur la naissance de son fils prodige. Dolores Aveiro révèle que la star du ballon rond a bien failli ne jamais voir le jour.

Alors que son fils s'apprête à jouer son premier match de Coupe du monde en Russie, ce vendredi 15 juin 2018, Dolores Aveiro, la mère de Cristiano Ronaldo, s'est confiée au Parisien sur la naissance de ce dernier. En pleine promotion pour la sortie de son ouvrage Mère courage, la sexagénaire révèle que le quintuple Ballon d'or a failli ne jamais voir le jour.

Première rencontre choc de ce Mondial 2018, l'issue du match opposant le Portugal à l'Espagne reste hasardeuse. Il est en revanche certain que Cristiano Ronaldo sera sur le terrain à son poste d'attaquant. Mais comme l'explique sa mère, la star des crampons a bien failli ne jamais naître : "J'avais déjà trois enfants et je suis tombée enceinte à 30 ans, a-t-elle raconté. On avait déjà tellement de problèmes d'argent... J'ai tout fait pour avorter, mais encore heureux que Dieu n'a pas voulu. C'était le destin. On ne sait jamais ce qu'un enfant peut apporter à ses parents." Il y a peu, Dolores Aveiro a également expliqué avoir appelé son fils en hommage au président américain Ronald Reagan.

Lui-même heureux père de quatre enfants, le sportif de 33 ans n'en reste pas moins couvé par sa famille. "C'est le petit dernier. Aujourd'hui, c'est un homme évidemment. Mais pour nous, ses soeurs, son frère, c'est encore le petit bébé de la maison, a pu confier sa mère. Et avec son statut, sa notoriété, on essaie encore plus de le protéger."

Dolores Aveiro n'a malgré tout pas pu protéger son fils prodige dans sa lutte contre le fisc espagnol qui l'accuse de fraude fiscale. Ce même 15 juin, la star du Real Madrid a finalement accepté une condamnation de deux ans de prison ferme et 18,8 millions d'euros d'amende, sachant qu'en Espagne, les peines de moins de 24 mois ne sont généralement pas appliquées.





PurePeople

Contact Jetsetmagazine.net
Jetset Mag
Party pics
Où sortir
Agenda Culturel
Beauté et mode
People
The Place To Be
City guide
Auto