Inscrivez-vous et recevez régulièrment la Jetset newsletter : Inscrivez-vous
FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

Jean Dujardin: l'Espagne succombe aussi...

Publié le 20.02.2012

Jean Dujardin: l'Espagne succombe aussi... Les critiques sont unanimes au sujet de The Artist et du talent de Jean Dujardin qui remportent un a un tous les prix mondiaux. Ce weekend l’équipe du long métrage en noir et blanc remporte un Goya.

 Les Espagnols ne sont pas si rancuniers. Après la polémique soulevée par les Guignols de l'info (sur Canal +) au sujet la surpuissance sportive de nos voisins ibériques et leur réponse parfois violente dans certains médias locaux, ils récompensent aujourd’hui l’art français. Dimanche soir, à Madrid, l’académie des Goyas (l’équivalent espagnol des César) a remis à l’équipe de The Artist le prix du meilleur film européen. Parmi les autres grand vainqueurs de cette 26e cérémonie des Goya figure La piel que habito de Pedro Almodovar. Elena Anaya qui tient le premier rôle dans ce film a reçu le prix de la meilleure actrice et Jan Cornet celui du meilleur acteur. Victoria Abril, Antonio Banderas et Salma Hayek ont également participé à cette soirée.

Le film de Michel Hazanivicius remporte ce Goya face à Carnage de Roman Polanski, Melancolia de Lars Von Trier et Jane Eyre de Cary Fukunaga, également nommés. Malheureusement, ni le réalisateur, ni Jean Dujardin ou Bérénice Bejo n’ont pu se rendre dans la capitale espagnole pour recevoir leur prix. Celui qui incarne George Valentin à l’écran, assure actuellement la tournée promotionnelle des Infidèles, le film qu’il a imaginé avec Gilles Lellouche. Toulouse, Lille puis Rennes, l’ex-Nous c nous s'offre une cure de province avant d’affronter la grande cérémonie des Oscars.

 Vendredi 24 février, Jean Dujardin et toute l’équipe de The Artist devraient assister à la cérémonie des César avant de s’envoler une dernière une fois pour Hollywood, où les attendent peut-être des petites statuettes.

Après les Golden Globes, les Baftas, le Goya et même un Collier d’or, le dernier long-métrage de Monsieur OSS pourrait bien décrocher le grand chelem des récompenses internationales. 

Exposition « Féminin Pluriel » à la galerie Gorgi

C’est une rencontre picturale entre huit plasticiennes femmes sous l’intitulé de : « Féminin... Lire la suite

Restaurant et terrasse du Klay par Charlotte Biltgen

Etoile montante de la décoration française, Charlotte Biltgen donne un nouveau visage au célèbre... Lire la suite

Contact Jetsetmagazine.net
Jetset Mag
Soirées
Sorties
Culture
Potins et news
Jetset Guide