www.jetsetmagazine.net : Premier magazine people Tunisienhttp://www.jetsetmagazine.netPremier magazine people tunisien retrouvez les informations culturelles et nocturnes en tunisie, programme des soirées, photos et vidéos exclusives, agenda culturel, revue de presse culturelle, potins et news, bonnes adressesfr-FRDroits de reproduction et de diffusion réservés © jetsetmagazine.netcontact@jetsetmagazine.net (jetset magazine)contact@sameteam.com.tn (SAME TEAM)Tue, 27 Sep 2016 07:16:54 +0100Tue, 27 Sep 2016 07:16:54 +0100Premier magazine people tunisien : Articles exclusifs, soirées, sorties, culturehttp://www.jetsetmagazine.net/rss/magazine.php1www.jetsetmagazine.net : Premier magazine people Tunisienhttp://jetsetmagazine.net/rss/logo_jetset.gifhttp://www.jetsetmagazine.netPremier magazine people tunisien retrouvez les informations culturelles et nocturnes en tunisie, programme des soirées, photos et vidéos exclusives, agenda culturel, revue de presse culturelle, potins et news, bonnes adresses<![CDATA[Centre culturel international de Carthage Portes ouvertes, création et convivialité]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/centre-culturel-international-de-carthage-portes-ouvertes-creation-et-convivialite.16.4159.htmlAprès avoir organisé trois journées portes ouvertes du 23 au 25 septembre, le Centre culturel international de Carthage a démarré ses activités culturelles et artistiques le 26 septembre. Ce centre est un nouvel espace privé de création et de vulgarisation artistique dont le concept est basé sur la convivialité, la participation et la responsabilité de tous ceux qui le fréquentent, tous âges confondus.

« Jetsetmagazine » » a visité ce nouveau lieu de culture au dernier jour des « Portes ouvertes. » Nous avons découvert une villa à un niveau avec une belle véranda, un beau jardin et une piscine dans une rue calme à Carthage Dermech, l’ancienne Dermech, à quelques mètres de la plage de cette banlieue. Les Carthaginois étaient de grands voyageurs. Les animateurs de ce nouveau centre culturel semblent perpétuer l’aventure. Ils proposent plutôt d’autres voyages et évasions sous le signe de la découverte et de la création. Nous étions accueillis par Mohamed Khomsi et Omar Ferrero, les deux jeunes promoteurs de ce grand espace culturel qui recevait ses visiteurs curieux et contents du cadre agréable d’un tel lieu.

Mohamed Khomsi a fait savoir que ce projet n’a pas bénéficié de l’aide du ministère des affaires culturelles, qui n’a pas répondu à la demande formulée. « Seules les ambassades de France, d’Italie, d’Allemagne et des Etats Unis ont manifesté un intérêt à aider notre démarche qui s’adresse aux enfants, aux jeunes et aux gens de tous les âges », a fait savoir l’interlocuteur. Il a insisté à dire que « C’est un projet à la fois familial et amical, car chacun y a apporté sa modeste contribution. Nous comptons organiser des excursions sur le site de Carthage et sur la zone de Tunis », nous a-t-il également annoncé. Et mieux encore, une action de sensibilisation à la protection de l’environnement sera en plus menée contre l’invasion des ordures ménagères qui pullulent.

Chacune des nombreuses salles de ce centre est réservée à l‘exercice ou à l’initiation à une expression artistique. La peinture, le cinéma avec le montage son et la musique, pour ne citer que ces disciplines, constituent déjà des activités de ce centre culturel international. Des expositions-vente de produits d’artisanat et de design y sont proposées dans deux salles. Chacun des visiteurs y trouvera son compte. Le CCIC reste ouvert à toutes les initiatives qui ne seront que les bienvenues. Bon vent à ce nouveau venu dans l’espace culturel tunisien.

B.L.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Arts et culturehttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/centre-culturel-international-de-carthage-portes-ouvertes-creation-et-convivialite.16.4159.htmlMon, 26 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/centre-culturel-international-de-carthage-portes-ouvertes-creation-et-convivialite.16.4159.html
<![CDATA[En images : Découvrez qui sera Miss Tunisie 2016]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/en-images--decouvrez-qui-sera-miss-tunisie-2016.16.4158.html15 jeunes femmes de différentes régions de la Tunisie sont en lice pour décrocher le titre de Miss Tunisie 2016. Suite à la conférence de presse qui a eu lieu le 16 septembre courant, le comité Miss Tunisie a dévoilé le programme de cette édition.

Les filles participeront à des stages de savoir-vivre mais aussi sur les actions sociales à mener notamment dans les écoles.

Le vote du public pour chaque candidate a commencé, le 17 septembre, par sms et la cérémonie du concours Miss Tunisie se déroulera le 3 décembre 2016.

Nous souhaitons bonne chance à toutes les candidates et que la meilleure gagne !


























]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/en-images--decouvrez-qui-sera-miss-tunisie-2016.16.4158.htmlFri, 23 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/en-images--decouvrez-qui-sera-miss-tunisie-2016.16.4158.html
<![CDATA[ROUGE-EXPERT CLICK STICK By Terry : Éclat, Précision et Confort !]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/rougeexpert-click-stick-by-terry--eclat-precision-et-confort.16.4157.htmlRouge à Lèvres Hybride : Impact Couleur, Définition Contour…

10 ans déjà pour le premier clic le plus chic créé par Terry de Gunzburg !

Après le LIGHT-EXPE RT CLICK BRUSH, iconique fond de teint en pinceau, nomade, tout-en–un, tout terrain et toutes carnations, la créatrice voit son clic fétiche en rouge et techno, glamour et ultra pro.
C’est le nouveau ROU GE-EXPE RT CLICK STICK.

En un geste, on PICK, on CLICK et on STICK, sans bavure, sans erreur, sans complication, sans attendre…

Rouge à lèvres hybride 3-en-1, à la forme "goutte d’eau" précise comme un crayon, riche comme un baume, intense comme un pigment pur, il dessine les contours et sublime les lèvres d’un impact couleur à la tenue irréprochable en 1 seul clic.

PICK
On choisit sa couleur parmi 25 nuances irrésistibles au fini mat velours.

CLICK
Une seule pression et la couleur apparaît.

STICK
Automatiquement, les lèvres sont "slashées" de couleur avec précision.




Un tube slim laqué "dark-purple", un bouton poussoir mercurisé, un bâton au design inédit.

Un clic et le rouge apparait, en forme de "goutte d’eau", à la pointe d’une précision redoutable aussi infaillible qu’un crayon. Tranché en biseau, il définit impeccablement les contours et ourle la pulpe des lèvres d’une couleur riche irréprochablement fidèle.

Intelligemment pensé, son clic doseur non rétractable délivre la juste texture tout en préservant la formule et la forme du rouge à lèvres.


Simplicité ludique. Application haute précision. Dosage parfait. Total contrôle du sourire… le tout, en 1 clic.




La formule synthétise la tenue irréprochable d’une encre à lèvres lumineuse, intense et le confort d’un baume, finition velours-couvrance absolue.

En son cœur, un duo ingénieux de copolymère et vitamine compose une texture crémeuse, souple, élastique et soyeuse qui glisse avec douceur et générosité sur les lèvres tout en restituant un film fin sensation lèvres nues.




Pressez, vous êtes maquillée…

1- CLIQUE Z pour libérer la juste dose de rouge.

2 – GLISSEZ et déposez sur les lèvres, pointe vers le haut.

3 - SOURIEZ vous êtes parfaite !

N’importe où, n’importe quand. Instantanément et sans miroir


.


25 couleurs vives, éclatantes, naturelles… interprétées sur tous les tons. Il y en a pour toutes les lèvres !

Des neutres tendres, beiges mimétiques, délicats, subtils rosés, rouilles câlins, des rouges soleil, rouges amour ou scandaleux, rouges kiss rosés ou coquelicots, des teintes « lèvres mordues », vertigineux pourpres, intense marsala, exquis bordeaux, bruns affirmés.

Il existe un ROU GE-EXPE RT CLICK STICK pour chaque bouche, pour chaque humeur, pour chaque jour !

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Beauté et modehttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/rougeexpert-click-stick-by-terry--eclat-precision-et-confort.16.4157.htmlThu, 22 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/rougeexpert-click-stick-by-terry--eclat-precision-et-confort.16.4157.html
<![CDATA[« Zizou » (Parfum de printemps) de Férid Boughedir en projection de presse Un amour révolutionnaire]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/zizou--parfum-de-printemps-de-ferid-boughedir-en-projection-de-presse-un-amour-revolutionnaire.16.4156.htmlLa projection de presse et en première de « Zizou » (Parfum de printemps), le nouveau long-métrage de Férid Boughedir, qui sortira sur nos écrans le 24 septembre, a eu lieu le 21 septembre en fin de matinée à l’auditorium de l’Institut français de Tunisie. Cette projection a drainé un grand nombre de représentants des médias, tous supports confondus.

Férid Boughedir a présenté, tout d’abord, une douzaine d’acteurs de son film connus comme Fatma Ben Saïdane, Jamel Sassi, Aïssa Harrath et Wajiha Jendoubi, ou qui y ont fait leur première apparition à l’écran. A l’instar de Zied Ayadi, qui campe le rôle de Zizou (alias Aziz) et Sarra Hannachi, celui d’Aïcha, dont ce héros tombe amoureux dans des conditions impossibles, ces dernières constituent d’ailleurs la toile de fond du film. Tout commence quelques semaines avant la révolution tunisienne et finit avec son déclenchement où Zizou se trouve rattrapé et emporté par cette révolution. Il est un jeune chômeur, un bac +2 sous la main, qui débarque à Tunis pour aller travailler chez un parent. Mais les choses vont tourner autrement, dans la mesure où il se retrouvera à réparer les paraboles pour échapper à sa misère.

Le réalisateur Férid Boughedir, auteur du scénario et co-auteur de son adaptation aux côtés de Claude D’Anna qu’il retrouve après plusieurs décennies depuis « La mort trouble » et de Taoufik Jebali qui a écrit également les dialogues, persiste et signe dans la comédie, tout en faisant des clins d’oeil à ses différents films, comme « Asfour Stah » (Halfaouine), son premier long-métrage et « TGM-Un été à la Goulette », son second opus. L’enfant des terrasses a-t-il donc grandi pour y travailler comme réparateur de paraboles ? Il prendra le TGM pour aller…à Sidi Bou Saïd là où il a découvert qu’une jeune fille est séquestrée par une famille bourgeoise proche du pouvoir. Les tribulations de Zizou sont loufoques, une sorte de héros, malgré lui avec toute sa naïveté et sa stupidité.

Ce nouveau film de Férid Boughedir reste dans la même lignée de ses précédents, tout en reconstruisant des faits réels ayant eu lieu avant et après la révolution du 14 janvier 2011 qui a été suivie par d’autres pays arabes et surnommée « Le Printemps arabe. » Mais, en fait, « nous n’avons senti que le parfum de ce printemps », comme l’a d’ailleurs fait remarquer le réalisateur avant la projection du film.

B.L.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/zizou--parfum-de-printemps-de-ferid-boughedir-en-projection-de-presse-un-amour-revolutionnaire.16.4156.htmlThu, 22 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/zizou--parfum-de-printemps-de-ferid-boughedir-en-projection-de-presse-un-amour-revolutionnaire.16.4156.html
<![CDATA[Exposition « Zoubeir Turki, le grand témoin » à la galerie Saladin Le parcours et la trace]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/exposition--zoubeir-turki-le-grand-temoin--a-la-galerie-saladin-le-parcours-et-la-trace.16.4155.htmlL’événement pictural en ce début de saison 2016-2017 est incontestablement l’exposition « Zoubeir Turki, le grand témoin » (1924-2009) que propose la galerie Saladin, à Sidi Bou Saïd, depuis le 17 septembre et jusqu’au 6 octobre. Et ce n’est point une rétrospective, autant qu’il s’agit d’un grand salut à cet artiste d’exception qui a marqué son époque.

Cette exposition, réalisée en collaboration avec Hassen Turki, fils de Zoubeir Turki, a été inaugurée par Son Excellence Frederik Floren, ambassadeur de Suède en Tunisie, en mémoire du passage et du séjour créatif de Zoubeir Turki à l’Académie des Beaux Arts de Stockholm. Un public nombreux était là pour découvrir ou redécouvrir des échantillons de l’œuvre grandiose de cet artiste plasticien tunisien. On comptait la présence d’artistes peintres, toutes générations confondues, d’universitaires, de journalistes et de critiques d’art. Cette exposition rassemble trente cinq œuvres en dessins et en peintures réalisés principalement entre 1991 et 2000. Elle donne une idée assez exhaustive sur le style et le travail de cet artiste plasticien qui était membre de l’« Ecole de Tunis. »

Et à ce propos, notre consoeur Dorra Bouzid, auteure du livre « Ecole de Tunis », était là pour évoquer son ami Zoubeir Turki. Elle a axé son intervention, tout en lisant un extrait de son livre, sur le style de ce grand maître. « Le dessin de Zoubeir Turki est un don miraculeux et l’arabesque est son royaume », a-t-elle dit, en substance. Elle a ajouté que lors d’un voyage en Iran, elle avait retrouvé des œuvres picturales qui ressemblaient à celles de Zoubeir Turki. Ce dernier réalise et défend l’arabesque, en fait, et comme elle l’a indiqué. Dorra Bouzid a rappelé que l’écrivain et ancien ministre Mahmoud Messaadi, en parlant de l’œuvre de Zoubeir Turki a dit « Son dessin a une telle puissance d’expression de part ses lignes, qu’il dépasse de très loin ce qu’il aurait pu leur faire dire en ajoutant des couleurs. »

D’autres témoignages ont été fournis par l’artiste plasticien Béchir Lakhdhar, qui a rappelé que Zoubeir Turki a été, entre autres, l’un des fondateurs de l’Union des artistes plasticiens Tunisiens. Mohsen Ben Abdallah, l’acteur, metteur en scène et ancien directeur de la troupe théâtrale de la ville de Tunis a fait rappeler que Zoubeir Turki a crée les décors et les costumes de plusieurs pièces théâtrales de la TVT du temps d’Aly Ben Ayed, comme « Mourad III. » Cette exposition mérite amplement le déplacement.

B.L.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Arts et culturehttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/exposition--zoubeir-turki-le-grand-temoin--a-la-galerie-saladin-le-parcours-et-la-trace.16.4155.htmlTue, 20 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/exposition--zoubeir-turki-le-grand-temoin--a-la-galerie-saladin-le-parcours-et-la-trace.16.4155.html
<![CDATA[Une Première en Tunisie : Le port de Gammarth accueille le Yacht Med Festival, Blue Tunisia-Lazio International]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/une-premiere-en-tunisie--le-port-de-gammarth-accueille-le-yacht-med-festival-blue-tunisialazio-international.16.4154.htmlL’inédit Yacht Med Festival (YMD), fruit de la collaboration entre la Chambre Tuniso-Italienne du Commerce et le Yacht Med Festival – Blue Tunisia-Lazio (Latium International) se déroulera du 12 au 16 octobre 2016 au port de Gammarth.

Au-delà de son aspect festif et divertissant, cette Foire Internationale de l’Economie de la Mer, le YMD, a pour objectif de solliciter et développer des opportunités d’affaires et de partenariats entre les entreprises de la région Lazio en Italie et les entreprises tunisiennes dans maintes secteurs tels que le secteur nautique, les activités portuaires touristiques et commerciales, le transport logistique, l’agroalimentaire, la pêche, le tourisme, etc…

Approuvé depuis mars 2015, ce festival regroupera plus de 100 exposants et organisera plus que 400 rencontres B2B ainsi qu’une dizaine de séminaires et workshops. Au menu également, des compétitions sportives, des défilés de mode, des animations pour les enfants, une cérémonie d’Awards et pleins de spectacles qui feront de cet évènement un festival spécial.

Pour sa part, M. Mourad Fradi, Président de la Chambre Tuniso-Italienne du Commerce a déclaré : « Cette première du Yacht Med Festival est une initiative que nous avons développé depuis 2014 avec l’intention de faciliter le process d’interaction et le développement de projets communs entre l’Italie et la Tunisie sur les niveaux institutionnels, associatifs, entrepreneurial et des fédérations ». Il continue : « Nous sommes certains que ce projet verra l’ouverture de nouveaux horizons sur le marché Maghrébin à travers l’appui aux entreprises dans leur processus d’internalisation ».

La réalisation de ce projet doit son existence à nombreux partenariats avec des institutions tunisiennes ainsi qu’italiennes : le Port Marine de Gammarth, l’Association Tunisienne des Activités Nautiques de Plaisance, l’Institut Supérieur Professionnel du Tourisme et la Fédération Tunisienne de Voile ainsi que la Chambre de Commerce de Latina, l’Observatoire National de la pêche et l’Université de Cassino et plusieurs autres contributeurs. Il est à mentionner que les efforts des trois ministères tunisiens du Tourisme, du Transport et des Affaires Locales ont porté leurs fruits suite aux rencontres entre M. Mourad Fradi, Président de la Chambre Tuniso-Italienne du Commerce et les Ministres concernés.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/une-premiere-en-tunisie--le-port-de-gammarth-accueille-le-yacht-med-festival-blue-tunisialazio-international.16.4154.htmlTue, 20 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/une-premiere-en-tunisie--le-port-de-gammarth-accueille-le-yacht-med-festival-blue-tunisialazio-international.16.4154.html
<![CDATA[Le Festival de Namur a dévoilé son programme 2016!]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/le-festival-de-namur-a-devoile-son-programme-2016.16.4153.htmlLe 31ème Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) se déroulera du vendredi 30 septembre au jeudi 6 octobre 2016. Le FIFF, c’est 140 films projetés, des dizaines d’activités, d’animations et de rencontres, aussi bien pour les professionnels que pour le public. Devenu au fil des ans le rendez-vous incontournable du cinéma francophone, le Festival accueille aujourd’hui des centaines de professionnels du 7ème art venus du monde entier autour d'ateliers, de colloques et de rencontres. C’est à Namur qu’ont été initiées nombre de coproductions et films ensuite primés dans le monde entier. Grâce à son FIFF pass, Namur s’est rapproché de son public en lui offrant la possibilité de découvrir à un prix démocratique une cinématographie riche et variée une semaine durant.


Programme : http://www.fiff.be/fr/Films/Agenda

Compétition Officielle :

Boris sans Béatrice de Denis Coté
Dans ma tête un rond point (Fi Rassi rond point) de Hassen Ferhani
Deux billets de loterie (Două Lozuri) de Paul Negoescu
En amont du fleuve de Marion Hänsel
Illégitime de Adrian Sitaru
Jean Ziegler, l'optimisme de la volonté de Nicolas Wadimoff
Ma vie de courgette de Claude Barras
Nelly d'Anne Émond
Noces de Stephan Streker
Orpheline d'Arnaud Des Pallières
Tour de France de Rachid Djaïdani
Une jeune fille de 90 ans de Yann Coridian
Une vie de Stéphane Brizé
Voyage au Groenland de Sébastien Betbeder
Zaineb n'aime pas la neige (Zaineb takraou athalj) de Kaouther Ben Hania

Compétition 1ere œuvre de fiction :

1:54 de Yan England
Akhdar Yabes de Mohammed Hammad
L'Ame du tigre de François Yang
Compte tes blessures de Morgan Simon
Diamond Island de Davy Chou
Even Lovers Get the Blues de Laurent Micheli
Hedi de Mohamed Ben Attia
L'Inclinaison des chapeaux de Thomas Szczepanski et d'Antonin Schopfer
Le Pacte des anges de Richard Angers

Sonar de Jean-Philippe Martin
Tramontane de Vatche Boulghourjian
Willy 1er de Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma, Marielle Gautier et Hugo P. Thomas
Wùlu de Daouda Coulibaly

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/le-festival-de-namur-a-devoile-son-programme-2016.16.4153.htmlMon, 19 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/le-festival-de-namur-a-devoile-son-programme-2016.16.4153.html
<![CDATA[Dahlia Divin Le Nectar, Le Luxueux Parfum D’or De Givenchy]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/dahlia-divin-le-nectar-le-luxueux-parfum-dor-de-givenchy.16.4152.html


L’APOGÉE D’UN MYTHE

C’est une déesse moderne. Une icône.
Une apparition si charismatique, si lumineuse, si captivante que sa présence est un rayonnement, son absence une éclipse.

Elle est cette femme à l’aura éclatante que célèbre Dahlia Divin depuis sa création.

Encore plus précieuse, encore plus mythique…

La fragrance intemporelle de Givenchy se décline aujourd’hui en un Nectar de Parfum d’un luxe absolu.

L’or, signature de la saga Dahlia Divin, marque de son empreinte définitivement Haute Couture cette variation inédite.
Or étincelant des ornements du flacon. Or teintant le jus qui se laisse entre voir à travers le verre.
Or sensuel d’un sillage solaire, qui drape une femme Dahlia Divin au faîte de sa féminité.

L’ÉLIXIR D’UN POUVOIR DIVIN

L’aura, en version concentrée… Quintessence de l’esprit Dahlia Divin, Le Nectar de Parfum créé par François Demachy, compositeur olfactif, est un hymne à la beauté, un élixir d’une éblouissante luminosité.

Fleur d’or par excellence, le mimosa offre sa signature singulière à cette nouvelle fragrance.
La vision dorée des dunes, la sensation d’une douce chaleur sur la peau, le souffle d’une brise légèrement parfumée…

Le mimosa s’épanouit si bien au soleil qu’il peut fleurir jusqu’ au cœur du désert : il en transmet toutes les impressions, toute la volupté à Dahlia Divin Le Nectar de Parfum.

Clé de voûte de la composition, le mimosa irradie en majesté, comme pour rendre hommage à la plus solaire des féminités.

En filigrane, le jasmin sambac, présent dans Dahlia Divin depuis le lancement de la première Eau de Parfum, se lie à une rose incroyablement voluptueuse, accompagnant avec élégance et subtilité cette envolée poudrée.

Cet accord floral rayonnant est souligné par des notes presque crémeuses de vétiver et de bois de santal, essence sacrée, ainsi que par un trait de fève tonka et de vanille musquée, aux accents gourmands : la promesse d’un sillage toujours plus envoûtant…

Suave comme de la soie, délicat comme du satin, Dahlia Divin Le Nectar de Parfum déploie des effluves enveloppant s, d’une rare sensualité.
En laissant, dans son sillage, des notes si riches et si éclatantes qu’elles évoquent irrésistiblement une précieuse feuille d’or.

TALISMAN OPULENT

L’or dans tous ses états…
Unique, infiniment désirable, le flacon de Dahlia Divin Le Nectar de Parfum se fait aussi opulent que le jus qu’il r enferme : laquage habillant le verre, fil doré ceignant le col de la bouteille, plaque chromée gravée du nom de ce nouvel opus parfumé.

L’or est partout, jusqu’au capot translucide qui laisse entrevoir des fragments de feuilles d’or.
Une ornementation surprenante évoquant la préciosité d’un trésor retrouvé.

Flacon bijou, flacon fétiche, flacon allégorique, évocateur d’une féminité magnétique et solaire…
Ce pur objet de convoitise irradie de luxe et de raffinement.
Comme l’écrin d’une puissance divine, que vient protéger un étui revêtant, lui aussi, une somptueuse tonalité or. Déjà un flacon de légende.

AUX ORIGINES DE LA DIVINITÉ

Voyage au cœur du désert…
L’éclat d’un soleil d’or sur des dunes à perte de vue.

Soudain, au milieu des sables, la surprise d’une architecture grandiose : le G signature de Givenchy métamorphosé en une structure aux lignes épurées.

Contraste saisissant entre la nature sauvage, aride, et l’allure contemporaine de cet intrigant néo-temple.

Tout à coup, une vision, une apparition : la femme Dahlia Divin, descendant chaque marche de cet édifice étonnant jusqu’à atteindre le sable.

Une divinité moderne auréolée de lumière, dont chaque pas semble diffuser un peu plus le sillage.

Candice Swanepoel incarne la femme Dahlia Divin.

Cette top model charismatique appartient au clan Givenchy : proche de Riccardo Tisci, elle a été l’égérie de la campagne Givenchy Jeans et défile pour la Maison.
Sa beauté est ici soulignée par une spectaculaire robe Haute Couture Été 2016 Givenchy par Riccardo Tisci : une création en satin de soie beige doré entièrement brodée de cristaux, dont la réalisation a exigé plus de 350 heures de travail.

Réalisateur d’origine canadienne, Gordon von Steiner a dirigé le nouveau film publicitaire Dahlia Divin.

Spécialiste du film de mode couronné par de nombreux prix, il est unanimement reconnu pour son style moderne et créatif. Son sens de la narration ainsi que son esthétique radicale, parfois provocante, visent à susciter des émotions, à marquer l’esprit des spectateurs.

Il exprime dans cette campagne inédite qui associe couleurs et noir et blanc toute la force d’un style artistique porté par des partis pris affirmés.

C’est l’un des plus grands noms de la photographie de mode qui signe le visuel publicitaire de la campagne :

Peter Lindbergh, que l’on ne présente plus, immortalise pour Givenchy la femme Dahlia Divin à sa manière : solaire, magnétique, pure et résolument intemporelle.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Beauté et modehttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/dahlia-divin-le-nectar-le-luxueux-parfum-dor-de-givenchy.16.4152.htmlMon, 19 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/dahlia-divin-le-nectar-le-luxueux-parfum-dor-de-givenchy.16.4152.html
<![CDATA[CHAR WE ARE TUNISIA & SOUND OF CARTHAGE @ TECHNO PARADE 2016]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/char-we-are-tunisia--sound-of-carthage--techno-parade-2016.16.4150.htmlRendez-vous à 12h00 à Nation devant le Char Tunisien !

Hello les technopotes ! Septembre a paris, on sent la techno parade qui approche !

WE ARE TUNISIA & SOUND OF CARTHAGE sous l'égide de l’office national de tourisme Tunisien confirment leur char.

Suivez et participez à l’aventure sur les réseaux sociaux pour faire ronronner les gros beat dans les avenues de la capitale !

Toi qui aimes la techno, Samedi 24 Septembre 2016 est un grand jour.

Participez aux concours pour rejoindre nos artistes sur le Char et contribuer à une techno parade d’ ANTHOLGIE !

Des places seront à gagner très prochainement, soyez prêts !

► Lineup :

Ahmet Mecnun
HearThuG
DJ Rayhane
Yassine FT01
SAMY CHELLY
Lanx Van Naamene

► Genre : House / Tech-House / Techno
► Lieu : Paris
► Date : Samedi 24 Septembre 2016
► Horaires : 12H00 - 18H00

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/char-we-are-tunisia--sound-of-carthage--techno-parade-2016.16.4150.htmlMon, 19 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/char-we-are-tunisia--sound-of-carthage--techno-parade-2016.16.4150.html
<![CDATA[Exposition « Résolution(s) » de Toma-L à l’IFT : Le rendez-vous avec l’art interactif]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/exposition--resolutions--de-tomal-a-lift--le-rendezvous-avec-lart-interactif.16.4149.htmlL’Institut français de Tunisie inaugure la rentrée 2016 par l’organisation depuis le 16 septembre et jusqu’au 15 octobre d’une exposition interactive de l’artiste Thomas Labarthe (alias Toma-L), fruit d’une collaboration avec le Centre national de céramique d’art de Sidi Kacem Jelizi. Une autre manière de concevoir la céramique d’art.

Cette exposition présente une grande fresque constituée d’une multitude de carreaux de céramique peints qu’on peut voir globalement des deux côtés, mais aussi en manipulant chacun des carreaux pour les voir en recto et en verso. Les organisateurs ont même prévu une longue baguette pour que le visiteur puisse tourner les carreaux situés en haut de l’œuvre. Un bel exercice artistique et alternatif pour chacun des visiteurs qui découvriront d’un côté, les dessins en noir en recto et de l’autre, en verso, d’autres dessins en couleur. Ou quand l’art contemporain devient interactif et donne une recomposition à l’infini de l’œuvre d’art. Une « version » en vidéo, si on veut l’appeler ainsi, est proposée également. Le public est également sollicité pour y participer.

Ainsi, il pourra redécouvrir le travail de Toma-L en plaçant sa main ou ses doigts sur le champ des rayons électroniques pour voir et découvrir sur l’écran vidéo et sur un rythme soutenu le « ballet » des images en lumières, en couleurs et en musique. Quant à la troisième phase de l’exposition qui s’avère répétitive, non pas dans un sens péjoratif, mais dans celui de visions et de conceptions multiples d’une œuvre d’art qui allie l’art ancien, à celui moderne, deux petits écrans y sont installés. Ils représentent les deux faces de la fresque en question. Le public y participe par touches interposées pour effectuer un petit voyage à l’infini en compagnie des petits carreaux. Un voyage interactif pour une découverte d’une œuvre originale, sinon unique, celle de l’artiste plasticien français Toma-L.

Ce dernier a pu concrétiser son projet grâce à la collaboration fructueuse du Centre national de céramique d’art dirigé de main de maître par Mohamed Hachicha qui, lui aussi, crée dans la céramique d’art. Une exposition qu’il ne faut point rater de voir.

B.L.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Arts et culturehttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/exposition--resolutions--de-tomal-a-lift--le-rendezvous-avec-lart-interactif.16.4149.htmlMon, 19 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/exposition--resolutions--de-tomal-a-lift--le-rendezvous-avec-lart-interactif.16.4149.html
<![CDATA[« Akher Wahed Fina _ The Last of Us » remporte 2 prix prestigieux à la Mostra de Venise]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/akher-wahed-fina--the-last-of-us--remporte-2-prix-prestigieux-a-la-mostra-de-venise.16.4148.htmlLes sociétés Exit Productions, Inside Productions, Madbox Studios et SVP, ont le plaisir de vous annoncer que le long métrage de fiction « Akher Wahed Fina » (The Last of Us) de Ala Eddine Slim, sélectionné en compétition à la semaine de la critique de la 73ème édition de la Mostra de Venise (le Festival International du Film de Venise) qui s'est déroulé du 31 août au 10 septembre 2016, vient de décrocher 2 prix prestigieux.

Lors de la cérémonie de clôture de La Mostra de Venise qui a eu lieu Samedi le 10 Septembre 2016, le jury accorde à AKHER WAHED FINA (The Last of Us), parmi 22 premières œuvres toutes compétitions confondues, le Lion du Futur "Premio Luigi de Laurentis". (Prix de la première œuvre).

Avec une équipe technique réduite, soudée et entièrement tunisienne, un matériel technique adapté aux conditions de la mise en scène et du tournage, « Akher Wahed Fina » (The Last of Us) remporte, parmi 7 films en concours, vendredi le 9 septembre, le prix "Mario Serandrei - Best Technical Contribution " (La meilleure contribution technique).

Le Syndicat national des critiques de cinéma italien considère le film comme " un original roadmovie existentiel, avec des intuitions fantomatiques, une lumière comme guide spirituel, et une scène finale où la réalité est presque abstraite, et ce grâce à la photographie admirable de Amine Messadi, la contribution sonore décisive de Moncef Taleb et Yazid Chabbi, et proposant une authentique narration alternative du récit."
Tourné au début de l’année 2015, « Akher Wahed Fina » (The Last of Us) est le premier long-métrage de fiction de son auteur Ala Eddine Slim, de ses producteurs ainsi que de la plupart des techniciens collaborateurs. Conçu et monté dans une indépendance totale, « Akher Wahed Fina » (The Last of Us) représente un nouveau modèle de fabrication des films en Tunisie et s’avère une expérience humaine intense. Totalement financé par les sociétés productrices durant les phases de la préparation, du tournage et du début de la postproduction, le film est entièrement réalisé par une jeune équipe technique tunisienne. Le film a bénéficié de l’accompagnement financier fourni par plusieurs fonds d’aide à la postproduction (Hubert Bals Fund, Doha Film Institut, AFAC, SANAD).

Pour sa première mondiale à Venise, le film, a ensuite, bénéficié d’une aide à la promotion de la part du Centre National du Cinéma et de l’Image (CNCI).

Afin de mener à bien la distribution du film à l’échelle internationale, « Akher Wahed Fina » (The Last of Us), est représenté sur le marché international par la compagnie de vente internationale STILL MOVING.
Porté par un seul personnage principal, joué par le plasticien Jawher Soudani et épaulé par l’immense acteur Fathi Akkari, « Akher Wahed Fina » (The Last of Us) est l’histoire d’une tentative de traversée maritime illégale de N, jeune subsaharien, qui échoue en plein mer. Cette traversée s’avérera un nouveau chemin pour un territoire inconnu pour le personnage principal N qui serait amené à faire des rencontres singulières tout au long de son parcours et à rencontrer une image altérée de lui-même.

Après avoir été projeté en première mondiale et après avoir remporté 2 prix prestigieux à la Mostra de Venise, "Akher Wahed Fina '' (The Last of Us) sera présenté au public tunisien, lors des prochaines Journées Cinématographiques de Carthage, puisque le film vient d'être sélectionné en compétition dans la catégorie des Premières Œuvres.

Cérémonie :



Bande Annonce :

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/akher-wahed-fina--the-last-of-us--remporte-2-prix-prestigieux-a-la-mostra-de-venise.16.4148.htmlFri, 16 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/akher-wahed-fina--the-last-of-us--remporte-2-prix-prestigieux-a-la-mostra-de-venise.16.4148.html
<![CDATA[Abir Nasraoui au festival Perugia Musica Classica]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/abir-nasraoui-au-festival-perugia-musica-classica.16.4147.htmlUn message d’amour et de paix

Avec son spectacle musical « Au cœur du soufi » la chanteuse tunisienne Abir Nasraoui, qui réside à Paris, donnera un concert le 17 septembre à la 71è édition du festival Perugia Musica Classica, à Perugia, en Italie. Ce concert aura lieu à la Cathédrale Chiesa di San Bevignate.

La direction de ce festival de la musique classique a choisi pour cette édition Abir Nasraoui comme représentante de la culture arabe. La particularité de notre chanteuse tunisienne et non moins universitaire, est qu’elle chante en langue arabe, latine et française un répertoire de chants religieux. Le spectacle « Au cœur du soufi », né d’une idée d’Abir Nasraoui sur un arrangement de Moufadhal Adhoum, transmet un message de paix entre toutes les religions et les ethnies. Il se distingue par ses variétés de rythmes, ses différents instruments de musique et sa proximité des morceaux musicaux andalous. Il revivifie et remet au goût du jour le patrimoine arabe venu du Maghreb, d’Egypte, du Yemen, de l’ancienne Echam, en plus du legs musical turc.

Abir Nasraoui, en évoquant son spectacle a dit, en substance que ce dernier « porte un triple souffle pour moi et pour le musicien Moufadhal Adhoum, du fait de considération particulière, voire sentimentale que nous lui vouons, parce que, dans la foulée des événements actuels, nous nous sommes réunis autour des messages de paix et d’amour. » Abir Nasraoui sera accompagnée dans son spectacle par : Moufadhal Adhoum, Agathe Biolas, Sébastien Wilmans et Mohamed Abdelkader Ben Haj Kacem. La chorale qui accompagnera Abir Nasraoui sera, quant à elle, italienne. Notre chanteuse voyageuse réservera une surprise à ses fans en participant prochainement à une œuvre musicale. Bonne chance à Abir Nasraoui à Perugia !


B.L.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/abir-nasraoui-au-festival-perugia-musica-classica.16.4147.htmlThu, 15 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/abir-nasraoui-au-festival-perugia-musica-classica.16.4147.html
<![CDATA[Hermès, Pierre Hardy & Didier Fiuza Faustino “HBIV-Continuum”]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/hermes-pierre-hardy--didier-fiuza-faustino-hbivcontinuum.16.4146.html


À l’occasion du lancement, à Paris, de la collection de Haute Bijouterie dessinée par Pierre Hardy pour la Maison Hermès, Didier Fiuza Faustino est invité à dessiner et concevoir la mise en espace de ces pièces uniques dans l’atmosphère donnée par le titre « HBIV-Continuum ».


Didier Fiuza Faustino et son installation Cosmogonie. La cosmogonie est la science de la création des objets célestes mais aussi, la portion de mythologie qui raconte la naissance du monde et des Hommes. Pour sa collaboration avec Hermès et Pierre Hardy, Didier Fiuza Faustino a choisi de saisir le thème de la nouvelle collection Haute Bijouterie centrée sur l’expression du temps, pour redessiner l’intérieur de la boutique Hermès, rue du Faubourg Saint-Honoré, dans une ligne futuriste. Pas moins de douze écrins contenant les bijoux sont disposés de manière à former un cercle parfait, Faustino introduit là une représentation élémentaire du concept de temps.



En sélectionnant des matériaux bruts comme la fonte d’aluminium, l’acier inoxydable et l’impression 3D traités sans finitions, l’artiste et architecte introduit un contre-point visuel à la somptuosité des bijoux de la collection. Cette opposition apparaît également dans la mise en scène lumineuse qui provient du cœur de la structure. En effet, il est possible de sentir l’installation respirer grâce à un jeu de variation d’intensité de la lumière.


Grâce à cette collaboration, la finesse de la nouvelle collection Haute Bijouterie Hermès est ainsi révélée et pointe la poésie de son créateur, mais également la position audacieuse de la Maison qui a donné carte blanche à Didier Fiuza Faustino.


« A l’aube, il comprit enfin que l’entreprise de modeler la matière incohérente et vertigineuse qui s’était présentée à lui, l’avait conduit à dialoguer avec une nature qu’il avait sublimé. Dès lors, il ne la toucha plus : il se borna à l’attester, à l’observer, parfois à la corriger du regard. Il la vivait du fond de multiples distances et sous de nombreux angles. Il contemplait cette vaste composition illusoire, tel un mirage.


En effet, l’homme gris derrière ses yeux pâles perçut, avec une certaine faiblesse, les sons et les formes de ces minéraux autrefois couleur de feu, devenus couleur de cendre. Trahissant une certaine défaillance de la chair, l’humidité de son souffle refléta la cohabitation de ces mondes qui s’interpolaient sans jamais se confondre. Lui, qui pourtant avait porté la présence humaine impériale et dominante au travers des astres, arriva, ce jour, à la lucide conclusion que l’espace de son âme s’épuisait. Il se mit dès lors à désirer une présence qui mériterait de participer à son tour, à l’univers. »


Hermès, Pierre Hardy & Didier Fiuza Faustino


“HBIV-Continuum”
jusqu’au 8 octobre



Hermès

24 rue du Faubourg Saint Honoré
75008 Paris


www.didierfaustino.com

www.hermes.com

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Life stylehttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/hermes-pierre-hardy--didier-fiuza-faustino-hbivcontinuum.16.4146.htmlThu, 15 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/hermes-pierre-hardy--didier-fiuza-faustino-hbivcontinuum.16.4146.html
<![CDATA[Pour la première fois en Tunisie le FREE YOGA DAY BY OYSHO]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/pour-la-premiere-fois-en-tunisie-le-free-yoga-day-by-oysho.16.4145.htmlEn Exclusivité et pour la première fois en Tunisie, la marque Oysho a organisé son Free Yoga Day ce vendredi 09 septembre au Mövenpick Hotel Gammarth.

Le FREE YOGA DAY est devenu l’incontournable rendez–vous pour tous les amateurs de Yoga. Organisé chaque année par la marque Oysho dans les plus grandes capitales du monde, il rassemble des milliers de participants. Qu’ils soient amateurs ou professionnels, tous s’y retrouvent chaque année avec le même plaisir de vivre un moment magique de relaxation et de bien-être.

Oysho a choisi le magnifique paysage de la baie de Gammarth et les collines de Sidi Bou Saïd qu’offre le Mövenpick Hotel Gammarth, pour partager cette expérience unique dans son genre avec ses invitées exclusivement féminines.



De nombreuses femmes de la presse, de la mode, des actrices et des bloggeuses sont venues pour suivre un cours de Yoga gratuit pendant une heure et de s’enivrer d’une atmosphère apaisante et zen avec la « Tunisian Yogini - Haifa Matoussi ».



On a découvert une Maram Ben AZIZA éblouissante et resplendissante sur scène en total look Oysho. Le célèbre mannequin et actrice tunisienne a été choisie par la marque Oysho en tant que ambassadrice de son image en Tunisie. En effet, Maram Ben Aziza véhicule les valeurs de l’enseigne Oysho : bien être, dynamisme, élégance, confort et modernité.


C’est autour d’un cocktail healthy, qu’Oysho a présenté en avant-première à toutes ses invitées sa nouvelle collection Gymwear automne hiver 2016 -2017.


Pour cette saison, la collection fitness est inspirée d'une esthétique technologique et futuriste.


Le print all over, le color blocking et les attributs argentés et réfléchissants se retrouvent au centre d'ensembles reposant sur des couleurs primaires comme le noir, le gris et le blanc.

Les illusions d'optique des tissus se mêlent au brillant subtil des vêtements, notamment sur les shorts, T-shirts et leggings qui épousent la silhouette pour une esthétique futuriste.



Quant aux patrons, Oysho mise sur de nouvelles coupes comme le gilet, le T-shirt à manches longues imprimé et la combinaison seamless sans coutures, qui permet une liberté de mouvements totale pour la pratique de différentes disciplines sportives.


Des modèles épurés pour des vêtements plus évolués techniquement, qui offrent des nouveautés comme les bondings, les prints en silicone et des brassières croisées apportant un grand maintien et une définition naturelle.


Digital Future suit la ligne de la tendance ath – luxury, un mouvement où se distinguent les qualités des tissus et les détails premium pour offrir la plus grande des qualités et une touche plus technique à des vêtements s'adaptant à toutes les physionomies féminines.


Oysho s'adresse toujours aux jeunes femmes Urbaines, modernes et cosmopolites âgées entre 17 et 45 ans qui prêtent une attention particulière aux détails, apprécient la qualité, à l’affût des dernières tendances de la mode, elles aiment prendre soin d'elles sans renoncer au confort.


Des jeunes femmes qui cherchent dans leur manière de s'habiller une façon de transmettre leur personnalité avec subtilité, délicatesse et féminité.


Oysho réaffirme sa présence dans le style de vie de la jeune femme moderne, belle, active et tendance en toute circonstance, avec une proposition très glamour à travers sa collection de lingerie, les tenues d'intérieur, les accessoires et les chaussures.


La nouvelle collection Gymwear FW2016 est désormais disponible dans les magasins Oysho Tunis City et Tunisia Mall, à découvrir aussi sur Oysho.com.


Rendez-vous l’année prochaine pour une session ouverte au grand public, une occasion privilégiée pour démocratiser le Yoga en Tunisie.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/pour-la-premiere-fois-en-tunisie-le-free-yoga-day-by-oysho.16.4145.htmlThu, 15 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/pour-la-premiere-fois-en-tunisie-le-free-yoga-day-by-oysho.16.4145.html
<![CDATA[Exposition « Exist-en-ciel » de Fatma Ben Slama au Café culturel Liber’Thé]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/exposition--existenciel--de-fatma-ben-slama-au-cafe-culturel-liberthe.16.4144.htmlEntre rêve et réalité

Tout en choisissant un titre qui sort de l’ordinaire, soit celui d’« Exist-en-ciel » pour jouer avec les mots en utilisant des paronymes et des synonymes, l’artiste plasticienne Fatma Ben Slama expose au Café culturel Liber’Thé, à Lafayette-Tunis, depuis le 10 septembre et jusqu’au 7 octobre. Plus de trente tableaux à l’huile sur toile et à l’encre sur papier racontent les aberrations d’un quotidien pas beau à voir.

Des scènes en mouvements et en couleurs, puisées de faits et d’actes de tous les jours et incarnées par de multiples personnages monstrueux, des hommes et des femmes, en l’occurrence, expriment les aberrations d’une certaine manière de vivre qu’ils préconisent et consomment. Fatma Ben Slama se plait à caricaturer des personnages du quotidien, sans pour autant ne pas nous proposer de plonger dans son univers ponctué de rêve et d’onirisme. Son « Uni-vers » à elle. L’exposition est un cri contre une certaine manière de voir les choses. Elle tend à insister sur l’existentialisme où l’être humain agit par ses propres actions, sans se fier à la théologie, à la philosophie, ni à la morale. Et ce sont ces actions-là que l’artiste semble défendre sans aucune limite sacrifiant à son imagination.

L’exposition surprend par son aspect très loufoque et touche son visiteur. Chacun des tableaux exposés ne laisse pas indifférent, accroche et charme. Certes, les personnages sont presque dénaturés. Mais cette représentation reflète assurément leur manière de vivre et de voir les choses. Mais le rêve et l’onirisme représentent-ils une solution pour des lendemains meilleurs ? L’artiste nous laisse perplexes, mais nous ouvre le chemin de la réflexion à travers une expression picturale surréaliste qui ne fait pas de cadeau et qui nous renvoie parfois notre propre image. Une exposition qui mérite d’être vue et revue.


B.L.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Arts et culturehttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/exposition--existenciel--de-fatma-ben-slama-au-cafe-culturel-liberthe.16.4144.htmlWed, 14 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/exposition--existenciel--de-fatma-ben-slama-au-cafe-culturel-liberthe.16.4144.html
<![CDATA[Zoubeir Turki chez Saladin]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/zoubeir-turki-chez-saladin.16.4143.htmlHommage et retrouvailles

La galerie Saladin, à Sidi Bou Saïd, dirigée par Si Ridha Souabni, accueillera à partir du 17 septembre à 18 heures une exposition-hommage au grand artiste plasticien tunisien Zoubeir Turki, né en 1924 et disparu en 2009. Un événement qui fera courir le tout Tunis culturel et artistique. Les amoureux de la peinture tunisienne contemporaine, retrouveront à l’occasion quelques œuvres marquantes de cet artiste qui était un membre de l’Ecole de Tunis.



Ce mouvement pictural a été crée en 1948 après la seconde guerre mondiale par une pléiade de peintres de l’époque à l’instar d’Abdelaziz Gorgi, Mosez Lévy, Pierre Boucherle, Jules Lellouche, Antonio Corpora, Yahia Turki, Zoubeir Turki, Ammar Farhat, Jalel Ben Abdallah, Safia Farhat, Ali Bellagha et Edgar Naccache. Ces artistes tenaient à mettre en valeur l’art tunisien et le patrimoine populaire et traditionnel de la Tunisie. Zoubeir Turki et contrairement à ce qu’on attendait qu’il soit un peu trop inspiré par son séjour suédois, est rentré en Tunisie après l’indépendance pour peindre avec finesse et amour les portraits de personnages qu’il côtoyait au gré de ses pérégrinations à travers le Tunis d’antan. Des dessins et des peintures figuratives qui sont devenus, au fil des ans, un style et une référence.



Il est « le portraitiste du peuple tunisien », comme le qualifie Frédéric Mitterrand. Car Zoubeir Turki dessinait des personnages réels dans leur habit traditionnel, amplement inspiré par la Médina de Tunis où il est né. Ses oeuves les plus connues sont les statuts d‘Ibn Khaldoun, réalisée avec le peintre feu Amor Ben Mahmoud et la fresque murale qu’il avait réalisée en 1962 dans le hall du second niveau de la maison de la radio tunisienne. De plus, Zoubeir Turki avait conçu les décors et les costumes de plusieurs pièces théâtrales dont la plus célèbre est la mythique « Mourad III » sur un texte d’Habib Boularès et une mise en scène d’Aly Ben Ayed. L’auteur de ces lignes avait demandé à Zoubeir Turki au cours d’un vernissage d’une exposition de l’Ecole de Tunis, à la Gorgi, qui était alors à Mutuelleville, pourquoi il continuait à peindre des personnages tunisiens qui n’existent plus aujourd’hui. Il nous avait répondu que leur souvenir lui permettait de s’en rappeler toujours.


B.L.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/zoubeir-turki-chez-saladin.16.4143.htmlFri, 09 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/zoubeir-turki-chez-saladin.16.4143.html
<![CDATA[In the MOOD for TALENT: la rentrée sera PINK LEOPARD]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/in-the-mood-for-talent-la-rentree-sera-pink-leopard.16.4142.htmlIn the MOOD for TALENT attaque la rentrée avec "Pink Léopard", un event inédit qui se déroulera du 1er au 2 octobre au Pavillon Soukra Valley. Cette exposition-vente réunira 35 créateurs du domaine de la mode et du design


Pour PINK LEOPARD, les créateurs sont invités à créer une mini collection inspirée des années 80 /90. C'est en effet la tendance internationale de la mode pour la saison automne /hiver 2016 : imprimés léopard, couleurs crues, chapeaux, boucles d'oreilles et épaulettes surdimentionnés, tissus lamés ou pailletés ...

Etre inventif et travailler les matières nobles font partie des critères de sélection du concept haut de gamme "in the MOOD for TALENT", dont le but est de faire rayonner la Tunisie à travers ses créateurs, et de mettre en place des événements originaux. Au rendez-vous : pièces uniques et créations toujours renouvelées, dans les domaines de la joaillerie, couture, maroquinerie, décoration d'intérieur ...
Nouveau lieu, thème inédit, nouveaux créateurs et pièces uniques, c'est le pari du concept in the MOOD for TALENT pour cette rentrée 2016, après le succès des éditions précédentes, qui ont attiré des milliers de visiteurs.

L'agence Rive Gauche Rive Droite Marketing, qui avait déjà réalisé le shooting et les vidéos de "Signatures", "Nocturnes" et "Flowers" - qui ont eu lieu à Dar el Marsa - est partenaire de cette nouvelle édition.
Le 30 septembre, l'inauguration privée de l'exposition aura lieu en présence des médias et VIP invités pour l'occasion. Le programme de cette soirée est encore tenu secret.
Rendez-vous à Pavillon Soukra Valley les 1er et 2 octobre 2016.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/in-the-mood-for-talent-la-rentree-sera-pink-leopard.16.4142.htmlFri, 09 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/in-the-mood-for-talent-la-rentree-sera-pink-leopard.16.4142.html
<![CDATA[Rencontres culinaires méditerranéennes 14 au 16 octobre 2016 à Monastir]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/rencontres-culinaires-mediterraneennes-14-au-16-octobre-2016-a-monastir.16.4141.htmlUn événement unique pour partager et faire rayonner la cuisine tunisienne !

L’expérience gastronomique étant devenue une composante importante du voyage, et les produits des terroirs ayant de plus en plus de potentiel d’attirer les voyageurs internationaux, la restauration est devenue indissociable de l’image de toute destination et capable de lui apporter une réelle valeur ajoutée.

Etant donné dans ce cadre que l’axe culinaire est devenu un des premiers pour la promotion de la destination touristique d’un pays, Méditéa Tunisia, association du réseau Méditéa, l’Agora des cuisines méditerranéennes s’apprête à organiser le 1er événement Cook&Share Tunisia et ce du 14 au 16 octobre 2016.

Organisé sous forme de Rencontres culinaires méditerranéennes entre professionnels, cet événement qui vise à promouvoir l’image de la destination Tunisie, va faire partager les fondamentaux de la cuisine tunisienne et de l’art culinaire dans la superbe ville de Monastir.


Cook&Share, un concept innovant et unique :

Cook & Share Tunisia va donc associer au sein d’un même espace très interactif des show-cookings, masterclasses et ateliers entre Chefs, experts, producteurs et fournisseurs qui partagent leur savoir-faire et leurs pratiques :

Des show-cookings et master-classes à partir des produits tunisiens permettront de découvrir des fondamentaux de la cuisine et de l’art culinaire tunisiens. Les chefs tunisiens sont choisis pour leur maîtrise des techniques traditionnelles et pour leur façon de revisiter la cuisine tunisienne. Avec des chefs renommés des pays méditerranéens, ils vont faire découvrir et partager leur savoir-faire.
Des Ateliers d’échange avec des experts scientifiques (médecins, nutritionnistes, sociologues, historiens), économiques (conseil pour le développement de concepts de restauration), chefs et producteurs suivront chaque show-cooking sur les thèmes « Patrimoine et Innovation », « Restauration hôtelière et « Concepts de restauration».

Un marché de produits avec les producteurs et lesfournisseurs permettra de réfléchir avec les chefs aux besoins spécifiques du développement de la restauration tunisienne.

Valoriser une identité culinaire tunisienne forte

Le but de l’événement est de valoriser et faire rayonner à l’international la Tunisie à travers son identité culinaire et les produits de son terroir. MéditéaTunisia s’est donné pour objectif au travers de ce premier événement Cook&ShareTunisia d’accompagner le développement de concepts de restauration tunisiens en Tunisie et à l’international, de développer l’offre de restauration d’hôtel comme un élément distinctif de l’offre touristique, et de contribuer à améliorer le circuit spécifique des produits pour la restauration.

Une forte participation et de nombreux partenaires

Près de 25 chefs méditerranéens participeront activement à cet événement montrant leur interprétation des thèmes selon leur culture culinaire à partir des produits tunisiens sélectionnés et mis à leur disposition, apportant ainsi un autre regard sur la cuisine tunisienne et d’autres savoir-faire.

Ils viendront de France, d’Italie, d’Espagne, de Grèce, de Croatie, deTurquie, du Maroc, d’Algérie, du Liban, d’Egypte et bien sûr de Tunisie.
Les Rencontres seront réservées aux professionnels de la restauration et de l’hôtellerie et aux experts de l’alimentation. Chefs, directeurs d’hôtels mais aussi boulangers et pâtissiers sont conviés sur invitation en tant que visiteurs.


Cook&ShareTunisia 2016 sera soutenu par de nombreux partenaires dont nous citons l’Office National du Tourisme Tunisien, l’Institut National du Patrimoine, l’Agence de Mise en Valeur du Patrimoine, FTH, Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie, FTRT (Fédération Tunisienne des Restaurants Touristiques), FTAV (Fédération Tunisienne des Agences de Voyage), le gouvernorat de Monastir, SAULA Centre, PRIMA TOUR, Hôtel Royal Thalassa, Monastir, les Ecoles Hôtelières, …

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/rencontres-culinaires-mediterraneennes-14-au-16-octobre-2016-a-monastir.16.4141.htmlFri, 09 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/rencontres-culinaires-mediterraneennes-14-au-16-octobre-2016-a-monastir.16.4141.html
<![CDATA[Les 15 sacs mythiques que vous devriez posséder]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/les-15-sacs-mythiques-que-vous-devriez-posseder.16.4140.htmlS’il ne devait y en avoir que quinze, ce serait ceux-là… 15 it-bags, 15 sacs mythiques qui ont changé l’histoire de la maroquinerie. Nous avons le plaisir de vous présenter les 15 sacs que vous devriez absolument posséder !

L’histoire d’amour entre les femmes et leur sac à main aura à tout jamais été marquée par les Birkin, Kelly, Bardot, ou encore Lady Dior. Ces sacs, sur lesquels les stars du même nom ont jeté leur dévolu, font toujours autant rêver que leurs illustres propriétaires. Que vous soyez plutôt chic discret ou élégance exubérante, que vous souhaitiez plutôt un sac de jour ou un accessoire de soirée, vous êtes sûres de trouver le coup de foudre parmi ces sacs de légende.

Retour sur ces 15 sacs qui ont déjà marqué les esprits et gagné leur place dans les cœurs.


Le 2.55 de Chanel



Comme son nom l’indique, ce sac créé en février 1955, d’où son nom, par Gabrielle Chanel est devenu le symbole du chic et de l’élégance à la française. Porté à l’épaule, il constitue une véritable révolution pour l’époque et revendique une fois encore son besoin de liberté puisque sa chaine permet de rester libre de ses mouvements. Réputé pour son cuir matelassé et sa chaine, il reste L’un des classiques de la maison. Réinterprété chaque année depuis 2005 par Karl Lagerfeld qui donne naissance à de nombreuses versions, toutes plus sublimes les unes que les autres.


Le Kelly d'Hermès



Originellement baptisé "Le Sac à Courroie", il devient une légende quand l'actrice Grace Kelly devenue princesse descend de son avion et se sert du sac Hermès pour cacher son ventre arrondi, afin de pouvoir officialiser sa grossesse plus tard. Cette image gracieuse et touchante de la princesse le rend célèbre auprès de toutes les femmes, qui désirent immédiatement avoir le même. C'est alors qu'il est rebaptisé "le sac Kelly". La légende est née. Depuis, c’est non seulement l’incontournable de la maison mais aussi le sac culte par excellence.

Le Birkin de Hermès



Le sac Birkin d'Hermès est le premier it bag portant le nom d’une célébrité et qui soit véritablement créé par cette même personnalité. Chaque pièce est conçue à la main de façon unique par le même artisan qui y appose sa signature. Elégant et pratique, on l’identifie à sa forme évasée, ses deux pièces de cuir piquées ensemble, son rabat et ses deux anses rigides. Il est disponible dans une dizaine de couleurs et une variante de matières, du cuir lisse au daim, en passant par le crocodile, le velours, l’autruche… Il devenu un objet de collection dont les pièces vintage se vendent parfois à plus de 100 000€ ! Mais si vous décidez de l’avoir, vous risquez d’attendre plusieurs années avant de pouvoir le recevoir.

Le City de Balenciaga



Depuis sa création par Nicolas Ghesquière en 2000 c’est le sac des modeuses par excellence. Pour un look rock chic, porté à la main ou en bandoulière c’est le sac idéal pour une journée de travail ou une sortie avec BFF !



Le Trapèze de Céline



Créé en 2008 avec une forme assez insolite le sac Trapèze de Céline est un it-bag né. Sa génitrice : Pheobe Philo, qui venait d'atterrir dans la maison parisienne. Depuis décliné dans plusieurs matières et couleurs, il est aussi capable de transformations car les ailes peuvent se rabattre, le rendant un peu plus passe-partout.

Le Luggage de Céline




Créé par Phoebe Philo en mars 2009, le sac « Luggage » de Céline porté par la vague de la « Philomania » a été vu au bras de toutes les rédactrices de mode. Inspiré d’un sac de voyage de la maison Céline, ce cabas aux lignes structurées existe en version bicolore ou tricolore. Un modèle qui se décline en différentes matières, cuir, veau, croco, python, autruche ou léopard et en plusieurs coloris … vous avez le choix !

Le Bamboo de Gucci



Créé en 1947 dans le secret des ateliers florentins de Gucci et lancé à une époque de rationnement des matières premières, le sac originel Bamboo de Gucci était un petit sac à main structuré fabriqué en sanglier avec une anse en bambou incurvée, doublé de deux poches cachant un petit miroir. A l'extérieur, sa poignée et son fermoir en canne de bambou lui valurent son nom et une destinée de best-seller. Touches exotiques sur une forme plutôt classique, il n'en fallait pas plus pour séduire les élégantes des années 50 et 60, à l'image de Vanessa Redgrave dans le film Blow-up de Michelangelo Antonioni. Décliné en crocodile, sanglier, poulain et python.

Le Speedy de Louis Vuitton



Décliné en plusieurs tailles (25, 30,35 et 40cm) et motifs (monogramme, damier, ébène), devenu culte depuis sa création en 1933 quand la maison Vuitton lance un modèle qui va définitivement l’asseoir comme leader. Un sac à main de voyage de taille réduite, pour les petits déplacements. Dans les années 60, Audrey Hepburn craque pour le modèle et contribue à le rendre ultra-populaire. A sa demande, la maison créé une taille encore plus petite. C’est le Speedy 25 tel que nous le connaissons. De pièce traditionnelle, le sac se transforme en un accessoire branché que les jeunes s’arrachent partout dans le monde. Le service personnalisation vous permet d’ajouter vos initiales, de choisir la couleur intérieure de votre sac ou encore d’y rajouter une bande bicolore à l’avant.

Paddington de Chloé




Ce sac provoqua un engouement sans pareil dans l’univers de la maroquinerie de luxe. Ce fût probablement le sac qui amena le phénomène des It Bag. Porté tout d’abord par de nombreuses personnalités : de Misha Barton à Halle Berry en passant par Nicole Ritchie et de nombreuses autres … A la surprise générale, il fut par la suite également porté par de nombreuses femmes qui pour certaines engloutirent leurs économies pour le simple plaisir de posséder ce sac adulé dans le monde entier. ce sac en cuir très original est immédiatement reconnaissable par son gros cadenas et sa clé.
Fort de son succès le Paddington connu plusieurs dérivé de formes : de la clutch au shoping bag, de couleurs variés en fonction des saisons mais aussi de matières comme récemment le python …

Le Premier Flirt de Lancel




Le sac Premier Flirt est profondément ancré dans l'histoire de Lancel, avec un design empreint de l'héritage de la marque. Créée en 1876, la maison de maroquinerie lance dans le courant des années 20 le sac Seau : les prémices du sac Premier Flirt.
Il fut renommé Premier Flirt en 2006, avec comme égéries Alice Taglioni et Laure Manaudou. Ce sac vit un succès quasi immédiat. Avec son double porté main et bandoulière, il est à la fois fonctionnel et chic. Il s'adapte aussi bien à un look de jour comme à une tenue de soirée et devient l'accessoire de la parisienne pressée, qui l'accompagne tout au long de la journée.

L’Antigona de Givenchy



Objet de tous les désirs, le sac Antigona de Givenchy s'est imposé, en seulement quelques années, comme l'un des it-bags les plus incontournables.
Porté par le succès du sac Nightingale, sortie en 2005, la maison Givenchy lance en 2011 un nouvel it-bag baptisé Antigona. Fabriqué en Italie, ce sac en cuir robuste, doublé de toile robuste, affiche une forme bowling aux lignes graphiques, une fermeture à glissière et deux anses courtes et rigides relayées par une bandoulière amovible.
Dès lors, le sac Antigona figure parmi les modèles les plus iconiques de la marque et s'affiche sur les épaules des plus grandes célébrités : Rihanna, Amanda Seyfried, Kelly Rowland, Nicole Richie ou encore Charlize Theron.

Le Lady Dior de Dior




En 1995, à l’occasion de l’exposition Cézanne au Grand Palais sponsorisée par LVMH, Bernadette Chirac offre à la princesse Lady Diana la dernière création de la maison Dior. La princesse tombe raide dingue de ce sac qu’elle commande en plusieurs versions. Incapable de s’en passer, elle le porte lors de ses différents déplacements. Rigide et rectangulaire, il se décline depuis en de nombreuses versions (cuir, satin, python, crocodile, tweed…) et plusieurs dimensions. Les lettres D, I, O et R suspendues à l’une de ses poignées le rendent unique en son genre. Marion Cotillard en est l’égérie depuis 2008.

Le Sac de Jour de Saint Laurent




Dessiné en 2012 par Hedi Slimane à son arrivée chez Saint Laurent, il fait désormais partie des permanents, la ligne des classiques intemporels de la maison parisienne. Ré-interprétable à l’infini selon les saisons avec sa forme rectangulaire et son look intemporel qui assurent déjà à ce sac un avenir prometteur.


Boy de Chanel




Faire de l’ombre à son grand frère, le sac 2.55. Jouant sur des codes similaires, le sac Boy comme son aîné est doté d’une anse en chaine et présente un matelassage en bandes graphiques sur les côtés. Mais la comparaison s’arrête là. Il s’émancipe de son modèle avec une touche résolument rock et androgyne. Les chaines gourmettes et le fermoir en métal présentent un aspect vieilli, comme une pièce vintage patinée par le temps. La forme rectangulaire et le cuir nervuré lui donnent un petit côté viril.

Le Cabas Saint-Louis de Goyard




Le sac Saint-Louis de Goyard réinvente audacieusement le cabas d'autrefois. Son apparente simplicité renferme de nombreux raffinements, qui font de lui un accessoire à la fois paradoxal et singulier.
Le cabas Saint-Louis de Goyard aura bientôt un siècle, pourtant il rencontre toujours autant de succès. Son secret tient à un perpétuel renouvellement et à un savoir-faire incomparable. Véritable œuvre d'art intemporelle, ce cabas de luxe allie élégance et praticité.

Ce qui se remarque en premier dans ce sac révolutionnaire est sa matière : la toile enduite Goyardine est en effet tout autant célèbre que les sacs Goyard. Sa matière raffinée ressemble à du cuir, mais est composée de fibres végétales (le chanvre, le lin et le coton), parfaitement travaillées, qui lui confèrent souplesse et propriétés thermiques. Le cabas Saint-Louis est proposé en divers coloris, du plus sobre au plus flashy. Sa version jaune ou orange acidulé pourra par exemple pimenter une tenue noire ou blanche.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Beauté et modehttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/les-15-sacs-mythiques-que-vous-devriez-posseder.16.4140.htmlFri, 09 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/les-15-sacs-mythiques-que-vous-devriez-posseder.16.4140.html
<![CDATA[E-FEST X : 10 ans déjà ! Et le meilleur reste à venir…]]>http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/efest-x--10-ans-deja--et-le-meilleur-reste-a-venir.16.4139.htmlCette année, le projet E-FEST franchira le cap de ces dix années d’existence. Une occasion de revenir sur le cheminement singulier de ce festival dédié aux cultures numériques, réunissant les univers de la musique, de l’image, et des arts visuels.

Son évolution au fil du temps et au grès de son époque, semble aujourd’hui le positionner idéalement dans une manifestation fédératrice de cette nouvelle ère du numérique, celle de la génération X.


Durant les éditions précédentes, le festival a occupé différents espaces : Cathédrale de Carthage, Galeries d’arts, Palais Abdellia, Plage, Cinémas, avec pour objectif de répondre au mieux aux exigences artistiques des contenus diffusés, mais aussi d’offrir au public la possibilité de vivre pleinement cet événement en le consommant de différentes manières.


E-FEST est en Tunisie et plus largement dans toute la région, une référence en matière de formation et de diffusion dans le domaine des arts numériques. Le travail effectué depuis sa création avec le soutien permanent de plusieurs partenaires, a permis d’atteindre ce niveau de notoriété. Le projet possède un fort potentiel de développement dans la région, il est unique en son genre et offre une plateforme inédite de réflexion et de création pour les jeunes artistes émergents. La modernité du contenu artistique qu’il véhicule depuis dix années d’existence, le place comme étant une source d’informations et une plateforme de diffusion dans le paysage local.


Pour cette édition spéciale, l'E-FEST souhaite avant tout rester fidèle aux deux principes qui fondent la philosophie originelle du projet : L’exigence artistique et la diversité, au travers d’une programmation ouverte à l’ensemble des champs artistiques contemporains et de productions in situ d’œuvres numériques transdisciplinaires. Le festival ambitionne également de réorienter ses priorités en se positionnant comme acteur important du développement des pratiques numériques sur le territoire tunisien. Les principaux objectifs étant :

- Placer le projet en tant que médiateur et concepteur d’espace de réflexion et de dialogue sur les questions du numérique.


- Renforcer les opportunités de formation dans le domaine des cultures numériques.


- Augmenter la production in situ d’œuvres numériques transdisciplinaires.


- Soutenir la diffusion de formes artistiques exigeantes.
Dans ce dessein, l'E-FEST X nouvelle génération s'articulera sur un ensemble de 4 axes distincts, affichera une programmation plus substantielle se prolongeant sur une durée inédite de 5 jours ( Du 11 au 15 Octobre ), et accueillera en son sein un spectacle exclusif de création originale. De quoi tenir en haleine la communauté des fanas des arts numériques en attendant la révélation complète de ce que nous réservera le festival au menu.

]]>
contact@jetsetmagazine.net (www.jetsetmagazine.net)Evénementshttp://jetsetmagazine.net/jetset,mag/efest-x--10-ans-deja--et-le-meilleur-reste-a-venir.16.4139.htmlFri, 09 Sep 2016 00:09:00 +0100http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/efest-x--10-ans-deja--et-le-meilleur-reste-a-venir.16.4139.html