Exposition « Touches tunisiennes » au Musée national d’art moderne 

Un grand hommage à nos artistes contemporains

Exposition « Touches tunisiennes » au Musée national d’art moderne

Voir les photos
37 photo(s)

Les œuvres de pas moins de cinquante artistes plasticiens tunisiens de toutes les générations font l’objet d’une grande exposition intitulée : « Touches tunisiennes » qui se tient jusqu’au 28 avril 2019 au Musée national d’art moderne, à la Cité de la Culture.

expos11.jpg


Il s’agit d’un échantillon des acquis de l’Etat tunisien en matière d’arts plastiques tunisiens. Toutes les tendances s’y rencontrent avec plusieurs artistes peintres qui ont traversé le vingtième siècle et que les travaux éternisent. D’autres, encore plus récents, sont encore à l’œuvre. L’exposition est une composition éclectique qui donne au visiteur une idée et même plus sur l’art tunisien depuis les années trente, à nos jours.

expos8.jpg

Les œuvres des maîtres incontestés de notre peinture tunisienne en témoignent. Il s’agit entre autres de celles d’Ammar Farhat, Yahia Turki, Safia Farhat, Zoubeir Turki, Jalel Ben Abdallah, Abdelaziz Gorgi, Ali Bellagha, Hatem El Mekki, Brahim Dhahak, Néjib Belkhoja, Mahmoud Sehili, Hédi Turki, Rafik El Kamel, Habib Chebil… Autant de grands noms où l’on croise des membres de l’ancienne et incontournable « Ecole de Tunis. »

expos5.jpg

Ses membres avaient su s’inspirer des créations des peintres étrangers pour en tirer une spécificité bien tunisienne dans leurs créations. Et comme l’indique Omar Kraiem, Commissaire de cette exposition, il s’agit de « retrouver différents styles et approches artistiques, symboles de l’expérience tunisienne en matière d’art plastique. » Il ajoute que « l’importance de cette exposition est de passer en revue le parcours de créateurs artistiques qui perçoivent leurs mondes et leur égo enrichies de légendes, de passions humaines et de principes. »

Cette exposition est en elle-même un hommage à nos peintres d’hier et d’aujourd’hui à travers un choix de tableaux puisés de la collection du ministère des affaires culturelles.

Une exposition à voir absolument et particulièrement par les jeunes.





B.L.