Vernissage à la galerie Gorgi de l’exposition « Trans/Mission » de Mohamed Ben Soltane

Un réalisme bien tunisien.


Vernissage à la galerie AGorgi de l’exposition « Trans/Mission » de Mohamed Ben Soltane

Voir les photos
24 photo(s)

Un réalisme bien tunisien.

En cette matinée du 10 mars 2019 démarrait à la galerie AGorgi, à Sidi Bou Saïd, l’exposition personnelle du plasticien tunisien Mohamed Ben Soltane sous le thème de : « Trans/Mission.»



Le public fidèle de la galerie était venu nombreux découvrir les nouveaux travaux de cet artiste qui crée ici ses œuvres d’art contemporain non sans s’inspirer et en leur rendant hommage des grands maîtres de la peinture tunisienne. Mohamed Ben Soltane nous invite à voir et à apprécier ses réalisations utilisant divers supports. Il s’agit de l’acrylique sur toile et sur céramique, de la technique mixte sur toile, du fer forgé et de la mosaïque.



Pour cela, le plasticien invente des décors colorés où se retrouvent des personnages loufoques à la limite et qui sont pourtant amoureux. Les réalités et le réalisme tunisien apparaissent à travers et dans les œuvres. Et Mohamed Ben Soltane de persister et de signer son amour pour son pays. Du noir et blanc, il passe aux couleurs avec des tableaux où les personnages sont éclatés de part leurs mouvements et expressions de l’attachement de l’un à l’autre. Un véritable ballet de mouvements qui suivent en quelque sorte le style onirique d’un Abdelaziz Gorgi. La transmission, tout court, du savoir-faire est ici célébrée.



Mais les personnages ou les visiteurs de l’exposition pourraient bien également trouver que ces personnages sont entrés en transe en admirant ces œuvres qui sortent de l’ordinaire. La touche de l’artiste est bien visible. La transmission continue-t-elle à travers le temps et l’espace ? L’artiste nous permet d’entrer dans son monde réel et irréel dans sa manière d’aborder et d’exprimer son amour de la vie par travaux artistiques interposés.
Une exposition qui invite au déplacement.


B.L.