Kimberose et El Comite - Collectif Jazz « All Stars » de La Havane

S’il y a une soirée inattendue de cet épisode 14, c’est bien celle-ci. Kimberose est un véritable coup de foudre, un incroyable mélange entre

Kimberose et El Comite - Collectif Jazz « All Stars » de La Havane

Voir les photos
4 photo(s)

S’il y a une soirée inattendue de cet épisode 14, c’est bien celle-ci. Kimberose est un véritable coup de foudre, un incroyable mélange entre Aretha Franklin et Amy Winehouse, avec une petite touche de velours à la Sade. Dès les premières notes, on est sur le carreau.



C’est un petit bout de bonne femme frêle comme un roseau et dont la puissance de la voix arrive comme un coup de poing dans le ventre. Elle met KO dès les premières minutes. Et le plus incroyable, c’est que cela a l’air tellement facile…


Et la musique est magnifique. Elle ne semble former qu’un avec ses musiciens, comme s’ils étaient tous différentes parties d’un même instrument magique.
Souvent, dans les concerts, on aime moins certaines chansons mais pas avec Kimberose, on ne peut que qualifier de sublime chaque morceau chaque interprétation. Pour cette 6e soirée de Jazz à Carthage, le public a fait une rencontre puissante qui va laisser des traces, un coup de cœur rare et précieux.
Et El Comite clôt magnifiquement cette soirée magique. Sur scène, sept musiciens, sept musiciens, qui mettent en commun leur vécu, leur histoire, leur expérience et qui en font de la musique. Leur communion est à la limite du mysticisme.

Ces compositeurs, arrangeurs, parmi les plus doués de leur génération réunis par l’amour du groove se sont éclatés sur scène nous offrant un concentré d’afrobeat, de funk, de latin jazz et nous ont enivré avec la beauté des ballades cubaines.


Il y avait sept étoiles brillant de toutes leurs forces sur la scène, communiquant l’énergie si spéciale des rythmes cubains, apportant jusqu’au Pavillon de Gammarth, les parfums de leur île.