Exposition de Mohamed Zouari à la galerie Saladin, à Sidi Bou Saïd

Comme un poisson dans l’eau

Exposition de Mohamed Zouari à la galerie Saladin, à Sidi Bou Saïd

Voir les photos
26 photo(s)

Comme un poisson dans l’eau

Inaugurée le 14 décembre 2019 à la galerie Saladin, à Sidi Bou Saïd, la nouvelle exposition à l’acrylique sur toile et sur carton de l’artiste plasticien tunisien Mohamed Zouari y sera visible jusqu’au 5 janvier 2020. Une exposition dont la contemplation est comme un cadeau de fin d’année de cet artiste généreux envers ses admirateurs.

Mohamed Zouari est-il habité par la mer ? Lui qui habite face à elle. C’est là une évidence, dans la mesure où la grande bleue, lire la Mer Méditerranée, figure en arrière-plan sur plusieurs oeuvres exposées, en plus des poissons qui l’inspirent, lui qui vit comme un poisson dans l’eau, son milieu naturel. Mais, allait-on l’omettre, Mohamed Zouari ne donne pas de titre, voire de thème à ses travaux. Peut-on alors rappeler que cette mer Méditerranée, tant chérie, a vécu toutes les civilistions de la Tunisie, depuis des millénaires, à nos jours ?

Notre artiste rend d’ailleurs hommage à Kélibia, sa ville de naissance, sans toutefois évoquer Kerkouane, là où il réside depuis tant d’années. Des personnages mythiques de l’histoire de la Tunisie sont également représentés à l’image de « Mûrad III », surnommé « Bou Bala », un prince sanguinaire de la dynastie mouradite au 17è siècle, la Kahéna, la guerrière berbère qui avait résisté à l’invasion arabe sur l’actuelle Tunisie, pour enfin abdiquer. Et dans plus d’un tableau, la parabole raconte le vécu politique et social d’aujourd’hui. Les têtes expressives racontent-elles la peur de jours sans lendemains ?

D’autre part, le légendaire personnage de Shéherazade des contes des « Mille et une nuits » à Baghdad, y figure. Autant de clins d’oeil avec comme fable les luttes et les batailles qui continuent de nos jours sous d’autres visages.

Lotfi BEN KHELIFA