BAÏA MEDICAL CENTER A L’HEURE DE LA HIGH TECH

La médecine entre aujourd’hui de plain- pied dans l’ère de l’intelligence artificielle, de la haute technologie, et des performances technique



BAÏA MEDICAL CENTER A L’HEURE DE LA HIGH TECH

Voir les photos
9 photo(s)

La médecine entre aujourd’hui de plain- pied dans l’ère de l’intelligence artificielle, de la haute technologie, et des performances techniques de pointe. Et si l’homme reste au cœur du processus de diagnostic et de décision, il est difficile de contester la suprématie de la machine dans l’exécution des protocoles de soins.

Les deux appareils aujourd’hui présentés au Baïa Medical Center, le LaseMD, et l’Hydrafacial en sont la parfaite illustration.

Conçues et créées aux USA selon les normes de performance et de contrôle les plus rigoureuses, ces machines révolutionnaires, encore inédites en Afrique où elles n’existent qu’au Maroc et en Tunisie, offrent d’exceptionnelles avancées en matière de dermatologie et de médecine esthétique.

C’est ainsi, par exemple, que, répondant à différentes indications telles le traitement de cicatrices, de taches brunes, d’hyperpigmentation, de ridules, de cernes foncés, le LaseMD permet des résultats rapides, en toutes saisons, sans préparation ni contre- indication médicale, sans éviction sociale, et s’adressant à tous phototypes.

« La spécificité de cet appareil est qu’il diffuse des produits particuliers dans l’épiderme sans l’altérer. Ces produits sont des produits purs, sans additifs, avec des conservateurs naturels » explique le docteur Amira Najar, médecin esthétique.

L’ Hydrafacial, cependant, selon des études américaines dont on connait la rigueur, offre un rajeunissement cutané supérieur aux technologies invasives usuelles grâce à une technologie américaine non agressive brevetée sous le label Vortex.

« Cette machine qui est un skin-booster, peut également concerner le cuir chevelu, arrêter la chute de cheveux et stimuler leur repousse. Son point fort est qu’elle dispose d’une mise à jour continue, et que sa technologie de pointe lui permet de s’adapter à tous les nouveaux protocoles » précise madame Siwar Ferchichi, directeur général de Seriderm Tunis, le distributeur exclusif de cette nouvelle génération d’appareils.